Lacrabère: "Continuer ma progression"

  • A
  • A
Lacrabère: "Continuer ma progression"
Partagez sur :

Elue ce week-end meilleure joueuse du mois de septembre de la Ligue Féminine de Handball, Alexandra Lacrabère a accepté de revenir pour nous sur le début de saison tonitruant de son club, l'Arvor 29-Pays de Brest, co-leader après quatre journées. L'arrière droite s'est également confiée sur l'avenir de l'équipe de France, à quelques mois du championnat d'Europe en Norvège et au Danemark.

Elue ce week-end meilleure joueuse du mois de septembre de la Ligue Féminine de Handball, Alexandra Lacrabère a accepté de revenir pour nous sur le début de saison tonitruant de son club, l'Arvor 29-Pays de Brest, co-leader après quatre journées. L'arrière droite s'est également confiée sur l'avenir de l'équipe de France, à quelques mois du championnat d'Europe en Norvège et au Danemark. Alexandra, comment réagissez-vous à l'annonce de votre titre de meilleure joueuse du mois de septembre du championnat de France de handball féminin ? Cela fait très plaisir. Mais, je ne m'attendais pas à être élue la meilleure joueuse du mois. C'est une belle récompense pour tous les efforts que j'ai consenti jusqu'à maintenant. Selon vous, qu'est ce qui a fait pencher la balance en votre faveur ? Je pense que le nombre de buts que j'ai inscrit au cours des trois premiers matches a joué en ma faveur. Il y a eu aussi la progression sur le jeu de transition, les contre-attaques et les montées de balles ainsi qu'en défense, ce qui a dû être apprécié par le jury. Ce trophée va-t-il avoir une incidence sur votre niveau de jeu ? Ce n'est pas non plus une grande récompense, il faut continuer sur les mêmes bases que lors du premier mois de championnat. L'euphorie ne va durer qu'une semaine. "Gagner une place de titulaire en équipe de France" Alexandra, comment expliquez-vous la bonne forme de votre équipe ? Un bon début de championnat avec une victoire à Toulon (26-36), champion de France en titre, cela donne beaucoup de confiance. Il y a beaucoup de joueuses expérimentées au sein de notre effectif avec un excellent recrutement fait à l'intersaison ainsi qu'un bon entraîneur. Nous sommes en forme et les victoires s'enchaînent. Avec une seule défaite au compteur face à Metz en quatre journées de championnat, Brest serait-il plus faible face aux grosses écuries de cette Ligue féminine ? Ce sera un championnat très serré ou tous les points seront importants mais si on perd un ou deux matches, ce ne sera pas la fin du monde, la saison est longue. Il faut prendre les matches les uns après les autres. Il faut d'abord finir les rencontres allers avant de penser aux matches retours. On aura aussi à coeur de remporter la Coupe de la Ligue qui se disputera dans notre salle. Je ne pense pas que nous ayons un quelconque manque d'expérience dans cette équipe brestoise. Quels objectifs vous êtes-vous fixés personnellement et collectivement pour cette saison ? L'objectif pour le club, c'est le haut de tableau. Ce serait un peu imbécile de viser uniquement le maintien avec le début de championnat tonitruant que nous réalisons. Ensuite, pour ce qui est de mon cas personnel: continuer ma progression et gagner une place de titulaire en équipe de France. "Au minimum le podium" Vous venez de terminer troisième de la World Cup avec l'équipe de France, comment allez-vous aborder ce championnat d'Europe en décembre prochain ? Le premier match face à la Norvège, vice-champion olympique, sera un match compliqué face à une équipe norvégienne très bonne, mais nous avons les armes pour les battre. Il faut rester concentré car nous sommes plus fortes collectivement qu'individuellement. Vous êtes-vous fixés un but à atteindre avec vos coéquipières pour ce championnat d'Europe au Danemark et en Norvège ? Au minimum le podium. Il faudra rester sur la même dynamique après notre titre de vice-championne du monde et notre troisième place à la dernière World Cup. On espère une médaille et pourquoi pas l'or...