Lacourt vise les étoiles

  • A
  • A
Lacourt vise les étoiles
@ Reuters
Partagez sur :

NATATION - Lacourt partira favori du 100 mètres dos mardi soir.

NATATION - Lacourt partira favori du 100 mètres dos mardi soir. 2010, année zéro pour la natation. Après la tempête de records du monde qui a éclaboussé les Mondiaux de Rome l'an passé, les chronos peinent logiquement à s'enflammer depuis le retour à normale que constitue l'abandon des combinaisons en polyuréthane. Dans ce contexte, les performances de Camille Lacourt ont le don d'interpeller. Et pour cause, parmi tous les meilleurs dossistes mondiaux, le sociétaire du Cercle des nageurs de Marseille est le seul à avoir amélioré son record personnel cette année, sur le 100 mètres dos. Pour expliquer ses progrès, Lacourt parle d'une accumulation de "petites choses", d'une récompense de tout le travail fourni à l'entraînement à Marseille combinée à une "prise de maturité". Mais le voir grimper dans la hiérarchie mondiale en cette année post-polyuréthane est tout sauf une coïncidence. "Les combinaisons aidaient plutôt les gros gabarits, expliquait-il avant la compétition. Moi, je ne suis pas de ceux-là, je suis plutôt longiligne. Quand je les avais, je ne me sentais pas forcément à l'aise. Plus rapide mais pas forcément à l'aise. Je me sens plus dans mon élément depuis qu'on est repassés aux shorts." Et encore, plus rapide, ce n'est pas forcément vrai. En deux courses à Budapest, Lacourt a d'abord battu son record personnel en séries (53"27) avant d'exploser de plus d'une demi-seconde le record de France de son ami Jérémy Stravius (52"58), signant au passage la meilleure performance mondiale de l'année. Le Marseillais n'est que le deuxième Français, après Yannick Agnel, à améliorer une marque nationale depuis l'abandon des combinaisons. Un véritable exploit. Décomplexé par sa victoire face à la légende Aaron Peirsol lors du Mare Nostrum à Monaco – un "rêve d'enfant"-, Lacourt peut légitimement viser l'or, pour montrer que "lui aussi il peut gagner en grand championnat". Après l'élimination en demies du Britannique Liam Tancock, la finale du 100 mètres dos, mardi soir, pourrait bien tourner en un duel franco-français entre Lacourt et Stravius, dominateurs depuis le début de la compétition. "On espère entendre une nouvelle Marseillaise demain" promettait lundi le Marseillais...