Lacombe : "le Real, le sommet du football"

  • A
  • A
Lacombe : "le Real, le sommet du football"
@ Maxppp
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Bernard Lacombe est conscient de la tâche qui attend l'OL, mardi.

LIGUE DES CHAMPIONS - Bernard Lacombe est conscient de la tâche qui attend l'OL, mardi. Bernard Lacombe n'a peut-être pas bien dormi cette nuit. Mais le conseiller spécial du président de l'OL sait qu'il n'est pas le seul à avoir fait des cauchemars avant d'affronter le Real, mardi à 20h45, en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions. "Ils ont dû perturber le sommeil à beaucoup de gens depuis le début de saison", a-t-il concédé dans Europe 1 Foot. "(Gonzalo) Higuain, Ronaldo, Kaka, Karim (Benzema), Raul, c'est le sommet du football. Ça risque d'être match très compliqué, car ils commencent à trouver un équilibre au milieu. Et nous, on est un peu moins bien." Alors, Bernard Lacombe se raccroche au passé, récent ou éloigné, pour entretenir l'espoir. "Il faut se souvenir qu'ils se sont fait éliminer de la Coupe d'Espagne par une équipe de troisième division (Alcorcon, 0-4 à l'aller, 1-0 au retour). Mais, évidemment, la Coupe d'Espagne, ce n'est pas la Champions League. Et avec la finale à Madrid, c'est une opportunité incroyable pour ce grand club." L'homme de confiance de Jean-Michel Aulas a chiffré les chances de l'OL de passer ce cap des huitièmes de finale : "4 chances sur 10". "Jusqu'à présent, ici (à Gerland), ils ne nous ont jamais battus et ils ne nous ont jamais marqué de buts non plus (3-0 en 2005-06 et 2-0 en 2006-07 en poules)." À cette époque, un homme incarnait l'Olympique lyonnais : Juninho, parti au Qatar à l'intersaison. "Juninho, j'aimerais bien qu'il revienne" "Juninho, j'aimerais bien qu'il revienne, oui, a admis Bernard Lacombe. Il nous dépannerait, ça, c'est sûr. Dans tout ce qui est coup de pied arrêté, aujourd'hui, on a moins d'efficacité depuis qu'il n'est plus là. C'est un joueur que vous ne remplacez comme ça, c'est peut-être le plus grand joueur de l'histoire de l'OL." Laisser partir "Juni" ? Une "bêtise". Et Loïc Rémy ? "Il est parti à un moment où il y avait de très bons joueurs. C'est un joueur qu'on aurait pu garder, qu'on aurait dû garder." Et Karim Benzema, qui portera cette fois le maillot adverse ? "Je suis déçu (qu'il soit parti) et super content pour lui. Le Real Madrid, c'est l'un des plus grands clubs au monde. Avec tout le talent qui peut être le sien, il va s'imposer. N'oublions pas qu'il est très jeune (22 ans)." Malgré l'armada offensive présentée par le Real, Bernard Lacombe espère ne pas prendre de but. "Le meilleur score, ce serait 0-0, 1-0. En tout cas, ne pas prendre de but." Telle est la mission d'Hugo Lloris et de la défense lyonnaise. Lacombe aimerait que Juninho revienne :