Labrune, de l'ombre à la lumière

  • A
  • A
Labrune, de l'ombre à la lumière
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE 1 - Le futur président de l'OM est un ancien fidèle de feu Robert Louis-Dreyfus.

Jeudi, Vincent Labrune, le futur président de l'OM, n'était pas sur la photo lors de la pose de la première pierre du nouveau stade Vélodrome. Il faut dire que sa spécialité à lui, c'est plutôt de défaire. En deux ans, l'actuel président du conseil de surveillance du club olympien, qui prendra ses nouvelles fonctions le 27 juin prochain, s'est en effet offert la tête des deux derniers présidents, Pape Diouf et Jean-Claude Dassier, deux hommes d'expérience qui se sont illustrés durant leurs mandats, le premier par sa gestion et son charisme, le second essentiellement par ses résultats. Mais ils ont été les victimes successives de cet ambitieux de 40 ans aujourd'hui à la tête du club le plus titré de France.

Un proche de "RLD" puis de "MLD"

Le chemin qui a mené Labrune vers le statut d'homme fort de l'OM est, comme toujours, une histoire de rencontres. Alors qu'il travaille au service communication de France 2, il se lie d'amitié avec Jean-Luc Delarue et commence à se forger un épais carnet d'adresses. Il rencontre le boxeur Brahim Asloum et se rapproche de son mentor Louis Acariès, un proche de l'ancien propriétaire de l'OM, Robert Louis-Dreyfus.

Labrune quitte alors le monde des médias pour devenir le porte-parole de l'homme d'affaires suisse mais aussi sa courroie de transmission avec les dirigeants du club phocéen. A la mort de "RLD", Labrune devient aussi l'homme de confiance de Margarita Louis-Dreyfus, la veuve de l'homme d'affaires qui reste actionnaire majoritaire de l'OM, mais qui n'a ni les codes ni la connaissance du monde du football. L'ancien homme de communication se meut peu à peu en homme de pouvoir, et "de couloirs" disent les mauvaises langues.

Une image d'intrigant

Discret, Labrune ne s'exprime quasiment pas dans les médias, à tel point que son image auprès des supporters reste "très floue", de l'aveu même de Michel Tonini, leader des Yankees. "Si je devais parler vulgairement, je dirais que c'est un courtisan", explique cette figure du milieu ultra marseillais au micro d'Europe 1. "Mais vu qu'on ne le connaît pas, on attend de faire sa connaissance."

Mais si ce "Parisien" est méconnu des supporters, il ne l'est pas dans le milieu du foot. Le quotidien L'Equipe rapporte jeudi que Frédéric Thiriez, le président de la Ligue, "s'est largement appuyé sur lui pour lancer la chaîne CFoot", la chaîne estampillé LFP qui verra le jour la saison prochaine. Ce sera la première pour Labrune à la tête de l'OM. Dassier écarté, Deschamps renforcé, Labrune aura la pression. Et sera sur les photos.