La voie se dégage

  • A
  • A
La voie se dégage
Partagez sur :

Première sensation à Daegu. Steven Hooker, champion du monde en titre du saut à la perche, a été éliminé dès les qualifications des Mondiaux sud-coréens. C'est en revanche passé pour Renaud Lavillenie et Romain Mesnil qui disputeront la finale lundi, contrairement à Jérôme Clavier. Sur le décathlon, Romain Barras, le champion d'Europe, est 20e après trois épreuves.

Première sensation à Daegu. Steven Hooker, champion du monde en titre du saut à la perche, a été éliminé dès les qualifications des Mondiaux sud-coréens. C'est en revanche passé pour Renaud Lavillenie et Romain Mesnil qui disputeront la finale lundi, contrairement à Jérôme Clavier. Sur le décathlon, Romain Barras, le champion d'Europe, est 20e après trois épreuves. Cette fois, c'était trop compliqué. Contrairement à il y a deux ans, Steven Hooker, bête blessée de la perche mondiale, n'a pas été en mesure d'éclabousser les Mondiaux de son talent. A Berlin, l'Australien, touché aux adducteurs, avait conquis le titre planétaire en ne franchissant que deux barres en finale, mais deux énormes : 5,85 m et 5,90 m. A Daegu deux ans plus tard, le rouquin de Melbourne, accessoirement champion olympique en titre, s'est arrêté dès les qualifications. A court de rythme, pour n'avoir repris la compétition qu'en juillet, Hooker n'est cette fois pas parvenu à effacer la moindre barre, butant à trois reprises sur 5,50 m. A l'arrivée, c'est le zéro pointé et le premier coup de tonnerre made in Daegu. En sport, c'est bien connu, le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres. Alors, même s'ils éviteront de le crier sur tous les toits, Renaud Lavillenie et Romain Mesnil ont sans doute vu d'un bon oeil le faux-pas de celui qui les avait privés de la plus haute marche du podium à Berlin. Les deux Français ont, eux, parfaitement assuré en franchissant 5,50 m et 5,65 m dès leurs premiers essais. Pas besoin d'aller plus haut (pour l'instant), ils seront lundi en finale comme tous les autres favoris (excepté Hooker évidemment) : Malte Mohr, Derek Miles ou encore le jeune Polonais Pawel Wojciechowski, 5,91 m cet été, mais passé de justesse après avoir échoué trois fois à 5,60 m. En revanche, déception pour le troisième Français Jérôme Clavier, vice-champion d'Europe en salle, et privé de finale. Quatrième français de cette première matinée sud-coréenne, Romain Barras a débuté doucement sur le décathlon. C'est certes dans ses habitudes, mais le champion d'Europe ne pointe pour le moment qu'à la 20e place après trois épreuves. Après avoir assuré sur le 100 mètres (11''20) et à la longueur (7,06 m), le Calaisien s'est un petit peu manqué au poids, en ne lançant qu'à 14,92 m, soit assez loin de son record personnel (16, 19 m).