La Viola défait les Reds

  • A
  • A
La Viola défait les Reds
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - La Fiorentina est venu à bout de Liverpool (2-0), mardi, lors de la 2e journée de la C1 grâce à un doublé de Jovetic.

La Fiorentina a surpris Liverpool, mardi, lors de la 2e journée de la Ligue des Champions (2-0). Grand artisan de cette victoire, Stevan Jovetic qui inscrit un doublé pour la Viola.Les matches se suivent et ne se ressemblent pas pour Liverpool. En Premier League, les Reds cartonnent à l'image des 22 buts inscrits lors de leurs sept dernières sorties, grâce notamment à un Fernando Torres en pleine confiance (8 réalisations eu compteur). Mais en Ligue des Champions, c'est une toute autre histoire. Après un timide succès contre Debrecen (1-0) en ouverture, les hommes de Rafael Benitez ont sombré mardi face à la Fiorentina (2-0), lors de la 2e journée. Un revers qui fait les affaires de Lyon, désormais seul en tête du groupe E, après son sa victoire en Hongrie (4-0).Largement dominés dans le jeu et incapables de trouver un Torres esseulé en attaque, les joueurs de la Mersey ne parviennent pas à dépasser le milieu de terrain, bloqués par le pressing haut des hommes de Cesare Prandelli. Et du côté de la Viola, Stevan Jovetic fait des merveilles. Bien servi en profondeur par Mutu, la jeune perle monténégrine ouvre le score en ajustant Pepe Reina d'un tir croisé (1-0, 28e). Et c'est plein de malice qu'il double la marque quelques minutes plus tard. Sur un centre fort de Vargas, Jovetic dévie en pleine course vers le premier poteau, Reina ne peut que dévier dans ses filets (2-0, 36e).Torres sans réponseAu fond du trou au moment de retrouver les vestiaires, les Reds ne pouvaient que relever la tête en seconde période. Mais Sébastien Frey fait preuve de vigilance sur sa ligne. Fernando Torres, si prolifique en Premier League, manque le cadre sur une reprise de volée à bout portant (76e). A l'image de son équipe, l'Espagnol manque à peu près tout ce qu'il tente. Si le réveil en début de seconde période laissait augurer d'un possible retournement de situation, il n'en est rien. Liverpool quitte la Toscane la tête basse.Les deux prochains matches des hommes de Rafael Benitez prennent donc une toute autre importance avec une double confrontation contre l'Olympique Lyonnais à venir. De leur côté, les hommes de Cesare Prandelli se relancent.