La vie sans Lisandro...

  • A
  • A
La vie sans Lisandro...
Partagez sur :

Victime d'une sévère entorse de la cheville gauche, Lisandro Lopez ne sera pas de retour à la compétition avant la fin du mois de septembre. En l'absence de sa star argentine, l'Olympique Lyonnais devrait s'appuyer sur Alexandre Lacazette pour tenter de faire face à un calendrier chargé avec six rencontres en dix-sept jours. Début des hostilités samedi avec un déplacement sur le terrain de Dijon pour le compte de la 5e journée de Ligue 1.

Victime d'une sévère entorse de la cheville gauche, Lisandro Lopez ne sera pas de retour à la compétition avant la fin du mois de septembre. En l'absence de sa star argentine, l'Olympique Lyonnais devrait s'appuyer sur Alexandre Lacazette pour tenter de faire face à un calendrier chargé avec six rencontres en dix-sept jours. Début des hostilités samedi avec un déplacement sur le terrain de Dijon pour le compte de la 5e journée de Ligue 1. Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé ? L'Olympique Lyonnais espère répondre par la négative à cette question alors que le club rhodanien va devoir traverser le mois de septembre sans son capitaine et référent offensif, Lisandro Lopez. Touché le 27 août dernier dans un duel avec le défenseur brésilien Hilton lors de la victoire de l'OL face à Montpellier (2-1), l'attaquant argentin apprenait deux jour plus tard que sa vilaine entorse à la cheville gauche l'éloignerait des terrains pour une durée de quatre semaines. Si le pire - la fracture - est évité, la formation aux sept titres de champion de France va devoir apprendre à vivre sans sa star. Une absence de choix alors que le calendrier des Gones en cette rentrée 2011 n'offrira aucun répit aux hommes de Rémi Garde. De samedi et ce déplacement à Dijon jusqu'au mardi 27 septembre et la réception du Dinamo Zagreb en Ligue des champions, les Lyonnais vont disputer six rencontres. Soit près d'un match tous les trois jours, notamment contre des adversaires de prestige, l'Ajax Amsterdam attendant les Lyonnais pour leur entrée en lice dans le groupe D de la plus prestigieuse des compétitions, mercredi, avant la réception de Marseille pour un olympico toujours attendu, dimanche prochain. Lacazette d'entrée ? Un programme chargé qu'il faudra négocier au mieux en l'absence du buteur vedette. "Quelle que soit son indisponibilité, qu'elle se compte en semaines ou en jours, un joueur comme lui ne se remplace pas dans un effectif, assurait Hugo Lloris après la blessure de l'Argentin. Forcément, il y aura un petit déséquilibre qu'il va falloir compenser avec d'autres solutions, mais on a des joueurs qui peuvent prétendre à rentrer dans un système de jeu. Lisandro reste une individualité importante, mais le plus important c'est que le collectif fonctionne et garde sa dynamique." Deuxième du classement de la Ligue 1 avant de se rendre au Stade Gaston-Gérard, l'OL aura ainsi l'occasion de tester ses ressources lors des prochains rendez-vous. Car l'absence de "Licha" devrait permettre à la jeunesse du club rhodanien de s'illustrer, Alexandre Lacazette en tête. Fort d'un Mondial des moins de 20 ans conclu à la 4e place avec les Bleuets où il a fini co-meilleur buteur avec 5 réalisations, l'attaquant âgé de 20 ans devrait connaître sa première titularisation avec les Gones, lui qui n'a jamais démarré une rencontre en 13 apparitions avec l'OL. "La blessure de Lisandro libère une place et le passage au 4-4-2 sollicite un attaquant supplémentaire. J'aime bien évoluer avec un attaquant autour de moi et j'ai une chance à saisir. Je ne veux pas la louper", expliquait cette semaine le champion d'Europe des moins de 19 ans dans les colonnes du Progrès. Au natif de la capitale des Gaules de répondre présent pour aider sa formation à rester invaincue, l'OL n'ayant pas encore connu la défaite en match officiel cette saison.