La vidéo, la Fifa veut bien en reparler

  • A
  • A
La vidéo, la Fifa veut bien en reparler
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Sepp Blatter évoquera l'apparition de la vidéo à la prochaine réunion Fifa en juillet..

CM 2010 - Sepp Blatter évoquera l'apparition de la vidéo à la prochaine réunion Fifa en juillet.Ce ne sont que des déclarations d'intentions, mais le mot est lâché. "Ce serait ridicule de ne pas rouvrir le dossier de l'aide par la technologie à Cardiff." Sepp Blatter, président de la Fifa laisse entrevoir la réouverture du dossier de la vidéo, après avoir considéré la question comme définitive. Cette déclaration, le grand manitou du football mondial, l'a effectuée depuis Johannesburg, en Afrique du Sud, théâtre de la 19e édition de la Coupe du Monde. Une édition au cours de laquelle, une fois de plus, plusieurs erreurs d'arbitrage ont entaché les rencontres des 8e de finale, notamment celle entre l'Allemagne et l'Angleterre et celle opposant le Mexique à l'Argentine. Dans la première rencontre, un but valable avait été refusé à l'Anglais Lampard, alors que la balle avait rebondi derrière la ligne de but avant de ressortir. Dans l'autre rencontre, un but en position très nette de hors-jeu avait été accordé aux Argentins contre le Mexique. Dans les deux cas, un premier ralenti avait immédiatement permis au monde entier, à l'exception des arbitres, de s'apercevoir des erreurs. Ce qui, inévitablement jette un violent coup de Trafalgar sur une Coupe du Monde presque sans accrocs jusqu'alors. Conscient du mal engendré, l'homme le plus puissant du football mondial en a profité pour présenter ses excuses à l'Angleterre et au Mexique, victimes de ces erreurs d'arbitrage. "J'ai exprimé mes excuses aux deux délégations directement concernées. Je comprends qu'ils ne soient pas contents. Les Anglais m'ont dit merci, les Mexicains ont baissé la tête."Le dossier sera donc rouvert lors de la prochaine réunion de la Fifa les 21 et 22 juillet prochains à Cardiff. Avec en premier lieu, la question du franchissement de la ligne de but. A ce détail près, que pour le franchissement de la balle derrière la ligne de but, il existe d'autres moyens que la vidéo pure, celle que le grand public a sous ses yeux. Celle-ci peut alors prendre la forme de caméras placées sur les montants des buts ou d'une puce électronique intégrée au ballon. Les solutions existent... Reste à décider de les tester grandeur nature. C'est peut-être ce qui sera décidé dans le courant de l'été.