La Turquie tient sa finale

  • A
  • A
La Turquie tient sa finale
@ Reuters
Partagez sur :

BASKET - Au bout du suspense, la Turquie rejoint les USA en finale en battant la Serbie.

BASKET - Au bout du suspense, la Turquie rejoint les USA en finale en battant la Serbie. Istanbul tient sa finale de rêve. Quelques heures après la qualification des Etats-Unis, la Turquie, le pays hôte, s'est offert le deuxième ticket après une demi-finale de folie contre la Serbie (83-82). Menés au score pendant la quasi-intégralité du match, les Turcs ont dû leur salut à la malice de Kerem Tunçeri. Avec seulement 4 secondes et 3 dixièmes à jouer sur la dernière possession, l'arrière de l'Efes Pilsen s'est faufilé le long de la ligne touche pour aller déposer un lay-up. Le Sinan Erdem Dom explosa mais il restait encore 5 dixièmes à jouer à l'horloge. Les Serbes eurent le temps de tenter un dernier alley-oop mais Vladimir Velickovic fut contré par Semih Erden. La Serbie, perdante magnifique Les Serbes avaient laissé passer leur chance. Et pourtant, tout au long du match, on eut le sentiment que les tombeurs de l'Espagne en quarts avaient le match bien en main, malgré un écart qui ne dépassa jamais les huit points. Adresse derrière l'arc - avec cinq marqueurs différents - et maîtrise des moments chauds, les joueurs de Dusan Ivkovic ont longtemps imposé leur tempo en match, dans la foulée d'un Milos Teodosic à nouveau au four et au moulin (13 points à 3/7 à trois points, 11 passes décisives). Mais la Serbie ne résista pas à l'assaut turc dans les dernières minutes, un assaut dont Tunçeri fut déjà à l'origine. Son trois points permit à la Turquie de passer devant pour la première fois depuis plus d'une demi-heure de jeu, à seulement 3'25" de la fin. En un peu plus de deux minutes, la Turquie, qui ne put guère compter sur Ersan Ilyasova en attaque (6 points), passa un 14-3 à une Serbie soudain dépassée en défense. Teodosic tenta à nouveau de revêtir les habits du sauveur, tout comme Hedo Türkoglu de l'autre côté... La tension était palpable sur le parquet depuis plusieurs minutes déjà. Le match devait se finir à l'arraché, sur une dernière possession et dans la passion. Et c'est alors que Tunçeri surgit.