La surprise Péraud

  • A
  • A
La surprise Péraud
Partagez sur :

Médaillé d'argent en VTT aux JO de Pékin, Jean-Christophe Péraud a fait sensation jeudi à Saint-Brieuc en devenant champion de France du contre-la-montre sur route. Le Toulousain a bouclé les 43,3 km en 58'05'', devançant de 24 secondes le tenant du titre Sylvain Chavanel et de 39 secondes David Le Lay.

Médaillé d'argent en VTT aux JO de Pékin, Jean-Christophe Péraud a fait sensation jeudi à Saint-Brieuc en devenant champion de France du contre-la-montre sur route. Le Toulousain a bouclé les 43,3 km en 58'05'', devançant de 24 secondes le tenant du titre Sylvain Chavanel et de 39 secondes David Le Lay.Il n'est jamais trop tard pour bien faire. A 32 ans, Jean-Christophe Péraud s'est paré, jeudi à Saint-Brieuc, du maillot tricolore de champion de France du contre-la-montre. Le licencié de Le Creusot cyclisme a surtout créé une véritable surprise alors qu'il était très loin de faire partie des favoris. Et pour cause, cet amateur a comme spécialité le VTT. On se souvient évidemment de sa médaille d'argent glanée à Pékin l'année dernière, offrant ainsi à la France un magnifique doublé avec l'or de Julien Absalon.Si ce dernier symbolise le summum de la discipline mondiale, Jean-Christophe Péraud a souvent évolué dans son ombre ne récoltant peut-être pas les lauriers qu'il mérite. Ce 25 juin, son sourire sur le podium ne trahissait pas en tout cas la joie qu'il ressentait d'être arrivé devant tous les professionnels de l'épreuve chronométrée. Ce Toulousain d'origine a couvert les 43,3 km en 58'06'', sur un tracé plutôt accidenté qui l'a probablement avantagé, lui qui est un habitué des efforts soutenus.Chavanel veut se rattraper dimancheCertains ont même affirmé que les averses intermittentes venues perturber la course ont également joué en sa faveur. Mais Jean-Christophe Péraud, vainqueur du chrono d'Or début avril, s'est trouvé en avance, notamment sur Sylvain Chavanel, à chacun des pointages. Il a même réussi à maintenir un matelas d'une vingtaine de secondes jusqu'à la ligne d'arrivée, 24 au final sur le grand favori de l'épreuve. Triple lauréat (2005, 2006 et 2008), Sylvain Chavanel comptait bien en effet coiffer une quatrième couronne.Visiblement très déçu, le coureur de la Quick-Step a en tout cas donné rendez-vous pour dimanche à l'occasion de l'épreuve en ligne. On en oublierait presque le médaillé de bronze, David Le Lay. Accusant trente neuf secondes de retard sur Péraud, le pensionnaire d'Agritubel confirme ainsi son statut d'espoir français de la discipline. Mais jusqu'à l'année prochaine, il y en aura que pour Péraud.