La surprise Benneteau

  • A
  • A
La surprise Benneteau
@ Reuters
Partagez sur :

TENNIS - Julien Benneteau s'est qualifié pour la finale de l'Open 13 aux dépens de Tsonga.

TENNIS - Julien Benneteau s'est qualifié pour la finale de l'Open 13 aux dépens de Tsonga. C'est terminé pour Jo-Wilfried Tsonga à Marseille. Tête de série n°2 du tournoi, le récent demi-finaliste de l'Open d'Australie était pourtant déterminé à conserver son titre à l'Open 13, acquis l'an passé face à Michaël Llodra en finale. Mais après un combat de près de trois heures (2h57), et un niveau de jeu des plus inégaux, le numéro un français a subi la loi d'un Julien Benneteau décidément pas tendre avec ses compatriotes (7-6, 5-7, 7-6). Après avoir écarté le Suisse Bohli sans trembler, le Bressan s'est offert les têtes de Serra, puis de Monfils. Tombeur des deux meilleurs joueurs tricolores en deux jours, Benneteau confirme son excellent début de saison. Mieux qu'une demi-finale à Sidney et qu'un quart à Rotterdam, le voilà en finale à Marseille, où il tentera de décrocher son tout premier titre sur le circuit ATP. Un résultat obtenu grâce à une combativité exemplaire, et qui vient récompenser un joueur qui n'a jamais lâché dans la partie. Et pourtant, Benneteau s'est très souvent retrouvé mené au score. Dès le premier set, c'est en effet Tsonga qui fait la course en tête. Le Manceau réalise le break à 4-4, mais le numéro un tricolore dévisse plusieurs coups et laisse Benneteau recoller au score (5-5). Les deux joueurs filent alors vers un tie-break de folie. Après avoir sauvé plusieurs balles de set, c'est bien le Bressan, opportuniste, qui s'adjuge finalement cette première manche, 13 points à 11 ! Benneteau plus solide dans le tie-break La rencontre devient alors complètement décousue. Benneteau poursuit sur sa lancée et s'empare à nouveau du service de Tsonga d'entrée de deuxième set (1-0). Le numéro un français ne cache pas son énervement après de nouvelles fautes directes, mais se reprend bien et égalise à deux jeux partout (2-2). Un simple sursaut d'orgueil puisque, sur le service suivant, il redevient fébrile et cède une fois de trop, sur sa quatrième balle de break, après une amortie bien mal exécutée (3-2). Dos au mur, Tsonga réagit une nouvelle fois à 4-5, alors que Benneteau sert pour le match. Le tenant du titre appuie clairement sur l'accélérateur, et cela coïncide avec une baisse de régime de Benneteau, qui ne peut que finir par lâcher cette deuxième manche (5-7). Le niveau de jeu s'élève clairement dans cette manche décisive. Appliqués et concentrés, les deux Français se livrent un bras de fer pendant l'intégralité du set. Mais Tsonga, plus agressif en retour, manque une opportunité de se détacher à 2-3. Au courage, Benneteau s'accroche et parvient à résister aux coups d'un Tsonga qui aligne les aces (23 au total, dans la partie). Inévitablement, c'est au tie-break que les deux joueurs doivent se départager. Et c'est le Bressan qui saisit idéalement sa chance. Euphorique, il enchaine les points gagnants et se procure rapidement cinq balles de match à 5-1. Tsonga en écarte deux grâce à des aces, mais la troisième est la bonne pour un Benneteau qui entend à présent poursuivre sa série face à Llodra, tombeur de l'Allemand Mischa Zverev (6-1, 7-6).