La Serbie prend sa revanche sur les Bleus

  • A
  • A
La Serbie prend sa revanche sur les Bleus
Partagez sur :

Victorieuse de la Serbie 3-0, vendredi à Nis, pour son entrée en lice dans la Ligue Mondiale, la France a été dominée dimanche à Belgrade par les locaux 3 sets à 1 (25-19, 25-22, 19-25, 25-23).

Victorieuse de la Serbie 3-0, vendredi à Nis, pour son entrée en lice dans la Ligue Mondiale, la France a été dominée dimanche à Belgrade par les locaux 3 sets à 1 (25-19, 25-22, 19-25, 25-23).Les Serbes ne pouvaient pas tendre l'autre joue. Fessés lors de la première journée de cette Ligue Mondiale à Nis (3-0), les hommes de Kolakovic ont offert un tout autre visage, dimanche à Belgrade, en mettant à mal les velléités tricolores de briller de nouveau. Et après une entame plutôt équilibrée, la Serbie, avec pour principal changement l'arrivée de Samardzic au poste de libéro, commence doucement à imposer son point de vue. Peu en réussite au service et carrément chahutés à la réception, les Français encaissent mal le coup et lâchent le premier set en seulement 21 minutes (25-19). Sasha Starovic, le très prometteur gaucher de 21 ans, très décevant à Nis, évolue cette fois à son niveau et multiplie les attaques gagnantes en alternant le jeu en puissance et la finesse si bien que la Serbie fait rapidement la différence dans le deuxième set. Les Tricolores tardent à trouver le bon rythme et ne réagissent guère dans la deuxième manche. L'écart se creuse inexorablement, tout du moins jusqu'à 24-18. Marien Moreau et les Bleus commencent alors à se révolter et reviennent jusqu'à 24-22. Ce ne sera pas suffisant pour remporter le deuxième set finalement perdu 25-22, mais cela initie tout de même la remontée tricolore. Une révolte sans suiteDe fait, le troisième set n'a plus rien à voir avec les deux précédents. Plus hermétiques en défense, les hommes de Philippe Blain semblent désormais profiter de la moindre opportunité. Le choix des services flottants gêne considérablement les Serbes qui subissent par ailleurs les assauts d'Emmanuel Ragondet et Marien Moreau. Les Bleus prennent le large rapidement et passent de 7-8 à 13-8, 16-10 et 20-14 suite à un ace de Vadeleux. Une bonne période qui leur permet de conclure 25-19. De bon augure imagine-t-on alors dans le clan tricolore. A tort car les Bleus vont subir la blessure de Ragondet (entorse de la cheville) et surtout retomber dans leurs travers en mettant un peu moins d'intensité. Menés 6-3, 10-5, 15-10 puis 18-14, les Bleus ne lâchent pas. Et ils ont raison car ils vont enfin réussir une petite série qui leur permet de se relancer puis de recoller sur une attaque de Castard 19-19. Mais les hommes d'Igor Kolakovic s'accrochent et mènent 23-22. A ce moment, le sort va choisir son camp. D'abord sur un service sorti de quelques millimètres par Ludovic Castard qui offre deux balles de match aux Serbes. Sur la première, une balle rapide de Vadeleux permet aux Bleus d'y croire. Mais celui-ci manque totalement son service et offre la victoire à la Serbie (25-23). Cette défaite laissera quelques regrets à cette jeune équipe de France. Car il y avait vraiment de la place pour faire encore un peu mieux en arrachant au moins un cinquième set qui leur aurait offert un point important. Ce groupe a payé pour apprendre. Il faudra retenir la leçon.