La semaine du 20 février

  • A
  • A
La semaine du 20 février
Partagez sur :

Chaque lundi après un week-end de tournois, retrouvez les faits marquants, de l'European Tour au circuit PGA, en passant par les performances de ces dames. Si Grégory Havret - troisième à New Delhi - a enfin fait honneur à son statut de vice-champion de l'US Open, Gwladys Nocera a sombré en Thaïlande, lors du tournoi d'ouverture du LPGA Tour. Fred Couples n'est lui pas passé loin d'un résultat historique à Pacific Palisades.

Chaque lundi après un week-end de tournois, retrouvez les faits marquants, de l'European Tour au circuit PGA, en passant par les performances de ces dames. Si Grégory Havret - troisième à New Delhi - a enfin fait honneur à son statut de vice-champion de l'US Open, Gwladys Nocera a sombré en Thaïlande, lors du tournoi d'ouverture du LPGA Tour. Fred Couples n'est lui pas passé loin d'un résultat historique à Pacific Palisades. Les Français Il aurait pu être l'homme du week-end. Grégory Havret s'est en effet hissé sur le podium de l'Avantha Masters, troisième à deux coups de la gagne. Sans un handicapant premier tour à 72 coups, le dauphin de Graeme McDowell à l'US Open 2010 aurait même pu prétendre à mieux au vu de ses trois dernières cartes (67, 68 et 68). Le Rochelais confirme enfin Pebble Beach, avec son premier top 10 depuis l'exploit. En revanche, Jean-Baptiste Gonnet n'a pas vraiment réussi à surfer sur la vague, après sa superbe quatrième place à Dubaï la semaine passée. Probablement fatigué, autant mentalement que physiquement après un début de saison marathon, Gonnet termine 36e à 11 coups du leader. Malgré tout, grâce à Havret et Gonnet, le golf français vient d'enchaîner deux top 5 d'affilée. Et en y ajoutant Victor Dubuisson, deux semaines plus tôt à Doha, la statistique se transforme en trois top 10 de suite. Quant aux deux autres Français engagés en Inde, Raphaël Jacquelin et Romain Wattel, ils ont franchi le cut mais échoué très loin des places d'honneur. Le jeune espoir termine 41e à douze longueurs de Chowrasia, tandis que son plus expérimenté compatriote finit lui à la 52e place, à quatorze coups du leader. La performance: Fred Couples et Vijay Singh Souvent, le manque d'expérience contribue à se manquer dans le money time. Mais au vu du leaderboard final à Pacific Palisades, d'aucuns parleront plutôt d'un âge trop avancé, au moment d'analyser les résultats de Fred Couples et Vijay Singh. Pourtant, l'Indien et l'Américain, respectivement âgés de 51 et 48 ans, ont quand même réussi une sacrée performance. Auteur de deux cartes remarquables lors des deux premiers tours (68 et 66), Couples a craqué sur la fin, avec un 70 et un 73 qui le repoussent à la septième place, à cinq coups de l'Australien Aaron Baddeley. "Je suis déçu mais Aaron a vraiment très, très bien joué, déclarait le vétéran sur le site du PGA Tour. Si j'avais pu finir troisième, ça aurait été phénoménal. Ça n'a pas été le cas, et je suis quand même content de mon jeu. Mais j'ai essayé de gagner." En cas de victoire, "Boom Boom" (surnommé ainsi pour ses longs drives) serait devenu le plus vieux vainqueur sur le PGA Tour depuis plus de 35 ans. Et le troisième de l'histoire. Singh, pas encore frappé par la crise de la cinquantaine, a lui terminé fort. L'Indien finit deuxième à deux coups de Baddeley, avec deux derniers tours à 67 et 69, soit le même score que l'Australien. L'homme du week-end: S S P Chowrasia Qui a dit que nul n'était prophète en son pays ? Certainement pas S S P Chowrasia, en tout cas. L'Indien a remporté le deuxième titre de sa carrière sur l'European Tour, pour la deuxième fois... en Inde, en l'occurrence à New Delhi pour l'Avantha Masters. Son premier succès datait de 2008, également à New Delhi, cette fois-ci lors de l'Indian Masters. En concédant un double bogey sur le par 3 du n°16, Chowrasia a été menacé jusqu'au bout par l'Anglais Robert Coles, mais ce dernier a craqué sur le dernier trou avec un bogey. Avec des cartes de 70, 69, 67 et 67 sur les quatre tours, l'Indien a été récompensé de sa régularité en l'emportant sur le fil. "Maintenant, je suis prêt à revenir sur l'European Tour pour y réussir, espère le vainqueur du week-end sur le site du circuit européen. C'est mon but maintenant, parce que j'avais vraiment lutté en Europe pour ma première saison - avec mes problèmes de swing et aussi de mental." Désormais 6e à la Race to Dubai, Chowrasia doit maintenant réussir le plus difficile, surtout en golf: confirmer. Les dames Semaine mitigée pour les deux Françaises engagées sur le LPGA Tour, en l'occurrence Karine Icher et surtout Gwladys Nocera. La Moulinoise est passée complètement à côté lors de l'Open de Thaïlande, à Pattaya, en terminant 59e et dernière avec un total de 305 coups (75+75+78+77), à... 32 coups de la numéro un mondiale Yani Tseng. Cette dernière a justifié son statut en remportant ce premier tournoi de la saison, avec 5 points d'avance sur Michelle Wie. Icher finit quand même nettement mieux que sa compatriote, 18e à 16 coups de Tseng. Sur le circuit européen, Kristie Smith a remporté l'Open de Nouvelle-Zélande, avec trois coups d'avance sur Tiffany Joh et Giulla Sergas. L'Australienne grimpe du même coup de la 28e à la deuxième place de l'Ordre du Mérite. Côté français, Cassandra Kirkland boucle son tournoi à une encourageante 10e place, à neuf coups de Smith et après deux premiers tours rondement menés en 69 coups chacun. Sophie Giquel et Julie Maisongrosse terminent 48e, tandis qu'Anne-Lise Caudal et Virginie Lagoutte-Clément n'ont pas passé le cut.