La semaine du 17 octobre

  • A
  • A
La semaine du 17 octobre
Partagez sur :

Chaque lundi, après un week-end de tournois, retrouvez les faits marquants, de l'European Tour au circuit PGA en passant par les résultats des dames. Le jeune anglais Tom Lewis et l'Américain Webb Simpson sont à l'honneur, tout comme Grégory Havret côté tricolore et la Sud-Coréenne Na-Yeon Choi en LPGA.

Chaque lundi, après un week-end de tournois, retrouvez les faits marquants, de l'European Tour au circuit PGA en passant par les résultats des dames. Le jeune anglais Tom Lewis et l'Américain Webb Simpson sont à l'honneur, tout comme Grégory Havret côté tricolore et la Sud-Coréenne Na-Yeon Choi en LPGA. Le joueur de la semaine: Tom Lewis A 20 ans seulement et après n'avoir disputé que trois tournois sur le circuit européen, Tom Lewis peut s'enorgueillir d'avoir déjà soulevé un trophée. Le jeune Anglais a en effet remporté dimanche le Masters du Portugal. Auteur d'un premier tour moyen (70), le natif de Welwyn Garden City a ensuite su faire preuve de régularité (trois cartes de 64, 68 et 65) pour s'imposer avec deux coups d'avance sur l'Espagnol Rafael Cabrera-Bello. Un premier coup de maître pour ce dernier dont la carrière s'annonce plus que prometteuse. Déjà annoncé comme la future grande star du golf par la presse britannique, Lewis refuse toutefois de s'enflammer. "J'ai un long chemin à parcourir. Je suis encore loin d'être le joueur que je veux être, je vais donc mettre cette victoire derrière moi dès la fin de l'année et prendre un nouveau départ l'année prochaine", a-t-il ainsi confié sur le site de l'European Tour. A lui désormais de prouver qu'il est en mesure de répondre aux énormes attentes qu'il suscite déjà outre-Manche. La performance: Webb Simpson S'il s'est incliné à l'issue du deuxième trou des play-offs face à son compatriote Ben Crane ce week-end au tournoi de Sea Island, Webb Simpson n'a pas tout perdu. Auteur d'une carte totale de 265 sur les quatre jours, l'Américain en profite en effet pour prendre la tête du classement des gains du circuit PGA, devant le numéro un mondial Luke Donald, avec une avance de 363 029 dollars. L'Anglais devra donc finir au moins deuxième en fin de semaine à Orlando, lors du Children's Miracle Network Classic, pour espérer devenir le premier golfeur à finir en tête des gains du circuit américain et du circuit européen la même saison. Mais Simpson n'a pas dit son dernier mot: "Finir deuxième, va être beaucoup plus difficile pour Luke, même si je suis sûr qu'il va bien jouer. Il a bien joué quasiment chaque semaine cette année. Je ne serai donc pas surpris d'avoir encore un peu de travail la semaine prochaine", a-t-il ainsi confié, non sans humour, dimanche. Les Français Sans grande réussite depuis un bon moment, les golfeurs français ont un peu repris du poil de la bête cette semaine avec la place d'honneur de Grégory Havret au Portugal. Après un bon départ (66), le Rochelais a connu deux tours plus décevants (69, 71) avant de finir en trombe (64) pour s'adjuger la troisième place, à trois coups seulement du vainqueur, Tom Lewis, en compagnie de quatre autres concurrents: le Suédois Christian Nilsson, le Sud-Africain George Coetzee, l'Anglais David Lynn et le Chilien Felipe Aguilar. Une belle performance pour le Tricolore, qui a connu une saison 2011 plutôt difficile. Les dames Victorieuse du tournoi d'Incheon la semaine dernière, avec un coup d'avance sur Na-Yeon Choi, la numéro un mondiale Yani Tseng a subi cette fois la loi de la Sud-Coréenne lors de l'Open de Malaisie. Auteur d'une carte de 269, soit 15 coups sous le par, celle qui compte désormais cinq victoires sur le circuit LPGA en trois ans s'est imposée à son tour avec un petit coup d'avance sur la Taïwanaise, qui jouera à domicile cette semaine à l'occasion du Sunrise LPGA Taïwan Championship, disputé à Yang Mei.