La semaine du 16 mai

  • A
  • A
La semaine du 16 mai
Partagez sur :

Chaque lundi, après un week-end de tournois, retrouvez les faits marquants, de l'European Tour au circuit PGA en passant par les performances de ces dames. Un week-end marqué par l'abandon de Tiger Woods, toujours diminué physiquement, la constance de Luke Donald, le top 10 de Grégory Bourdy ou encore les victoires de Darren Clarke en Andalousie et de K.J. Choi en Floride.

Chaque lundi, après un week-end de tournois, retrouvez les faits marquants, de l'European Tour au circuit PGA en passant par les performances de ces dames. Un week-end marqué par l'abandon de Tiger Woods, toujours diminué physiquement, la constance de Luke Donald, le top 10 de Grégory Bourdy ou encore les victoires de Darren Clarke en Andalousie et de K.J. Choi en Floride. La contre-performance: Tiger Woods S'il s'était senti "suffisamment bien pour jouer" mardi après neuf trous d'entraînement, Tiger Woods avait prévenu: "Nous verrons comment ça évolue." Pas dans le bon sens visiblement. Neuf trous auront suffi, le temps de commettre un bogey d'entrée suivi d'un triple bogey - pour un aller bouclé en +6 - pour se rendre à l'évidence. Comme la saison dernière, Tiger Woods a été contraint d'abandonner à Ponte Vedra Beach, théâtre du Players Championship, souvent considéré comme le cinquième Majeur de l'année. S'il avait jeté l'éponge lors du quatrième et dernier tour en 2010 avec un sévère tour de cou, l'ancien n°1 mondial n'a cette fois-ci pas pris le risque d'aggraver des douleurs à un genou et un tendon d'Achille, qu'il traîne depuis le Masters d'Augusta (conclu à la quatrième place, comme en 2010). Après un mois d'absence, le Tigre va donc de nouveau devoir prendre son mal en patience pour recouvrer l'intégralité de ses moyens. Un nouveau contretemps sur le chemin de la rédemption, lui qui n'a plus connu la victoire depuis septembre 2009. L'homme du week-end: Luke Donald On aurait pu relever la performance de Choi, vainqueur dimanche du Players Championship, après avoir écarté David Toms en play-offs. On aurait pu saluer, non sans émotion, la victoire de l'Irlandais Darren Clarke en Andalousie, sa 13e sur le circuit européen et la première depuis 2008, comme le Sud-Coréen d'ailleurs. On a choisi de noter la 4e place de Luke Donald en Floride. Depuis son faux départ en Californie en février (cut raté au Northern Trust Open), l'Anglais, vainqueur du championnat du monde de match-play dans la foulée, a enchaîné six top 10 consécutifs. Une régularité sans égale cette saison, qui lui permet de prendre la deuxième place du classement mondial à l'Allemand Martin Kaymer, seulement 19e à Ponte Vedra Beach, pour venir talonner son compatriote Lee Westwood. Une bataille pour le trône qui se prolongera cette semaine en Espagne, à l'occasion d'un tournoi en match-play où les trois hommes seront réunis. L'occasion peut-être de revivre un remake du championnat du monde de match-play, fin février, où Donald s'était imposé en finale contre Kaymer, ce dernier se consolant alors avec la place de n°1 mondial. Les Français Depuis la victoire de Raphaël Jacquelin mi-mars en Sicile, les Français enchaînent les performances honorables sur le circuit européen, à défaut des victoires. Après Grégory Havret, 7e en Chine fin avril et 5e le week-end dernier en Espagne - comme Romain Wattel - c'est Grégory Bourdy qui s'est distingué ce week-end en Andalousie. Déjà 2e en Malaisie mi-avril, le Bordelais a cette fois-ci pris la 9e place, à six coups de Darren Clarke, un rang qui aurait pu être meilleur sans une carte de 77 (+7) rendue vendredi. Derrière lui, Thomas Levet boucle sa semaine à la 16e place, une semaine après sa 11e position lors de l'Open d'Espagne. A noter que Christian Cévaër (30e) et Julien Guerrier (41e), lequel a raté une belle occasion d'accrocher un top 10 en craquant lors du dernier tour (80), ont également passé le cut. Les dames A la peine sur le circuit américain depuis le début de l'année, Gwladys Nocera a retrouvé des couleurs ce week-end en Europe. Pas dans le rythme la semaine précédente en Turquie (39e), la Française, n°1 européenne en 2008, a pris la deuxième place de l'Open du Portugal. En tête depuis le début du tournoi, elle regrettera d'avoir abandonné la victoire à la Sud-Africaine Ashleigh Simon, la faute à un début de dernier tour cauchemardesque malgré trois birdies pour conclure. "Au final je ne suis pas mécontente de ma deuxième place, a commenté l'intéressée sur le site de la Fédération française, mais si je veux m'imposer il faut que je gomme ces erreurs."