La semaine du 14 novembre

  • A
  • A
La semaine du 14 novembre
Partagez sur :

Chaque lundi, après un week-end de tournois, retrouvez les faits marquants, de l'European Tour au circuit PGA en passant par les résultats des dames. A Singapour, c'est finalement l'Espagnol Gonzalo Fernandez-Castano qui s'est imposé à l'issue d'un play-off face au Philippin Juvic Pangusan, alors que Tiger Woods a décroché une belle troisième place lors de l'Open d'Australie. En LPGA, l'Ecossaise Catriona Matthew a créé la surprise.

Chaque lundi, après un week-end de tournois, retrouvez les faits marquants, de l'European Tour au circuit PGA en passant par les résultats des dames. A Singapour, c'est finalement l'Espagnol Gonzalo Fernandez-Castano qui s'est imposé à l'issue d'un play-off face au Philippin Juvic Pangusan, alors que Tiger Woods a décroché une belle troisième place lors de l'Open d'Australie. En LPGA, l'Ecossaise Catriona Matthew a créé la surprise. L'homme de la semaine: Tiger Woods Privé de titre depuis deux ans et sa victoire sur le Masters d'Australie, Tiger Woods est encore bien loin de son meilleur niveau, mais retrouve peu à peu ses sensations. La semaine dernière, l'homme aux quatorze Majeurs, qui a quitté le Top 50 mondial en octobre dernier pour la première fois depuis quinze ans, a décroché une belle troisième place lors de l'Open d'Australie. Auteur d'un eagle et de cinq birdies dimanche, l'ex-numéro un mondial a échoué à deux coups du vainqueur, l'Australien Greg Chalmers, vainqueur avec un coup d'avance sur son compatriote John Senden. "Malheureusement, je n'ai pas joué beaucoup de tournois depuis, mais c'était bien d'être ici et j'ai eu une chance", a confié le Tigre, qui n'avait plus été en mesure de jouer la gagne sur un tournoi depuis avril dernier et le Masters d'Augusta, où il avait finalement dû se contenter de la quatrième place. Des progrès que Woods devra confirmer à partir de jeudi à l'occasion de la Presidents Cup. La performance: Gonzalo fernandez-Castano Sans titre sur le circuit européen depuis sa victoire au British Masters en 2008, Gonzalo Fernandez-Castano a renoué avec le succès dimanche à l'occasion de l'Open de Singapour. Lors d'un tournoi perturbé par les mauvaises conditions météorologiques, qui ont contraint les organisateurs à réduire l'épreuve à 54 trous, l'Espagnol est resté dans l'ombre de l'Anglais James Morrison et de l'Italien Edoardo Molinari lors de son premier parcours (66), avant de prendre les devants à l'issue du deuxième tour grâce à une très belle carte de 61, soit quinze coups sous le par. Le Madrilène a ensuite limité la casse lors du troisième tour (72), avant de s'imposer après deux trous en play-off face au Philippin Juvic Pangusan, décrochant pour l'occasion son cinquième titre sur le circuit européen. Les Français Les golfeurs tricolores ont été loin du compte dans le Sud-Est asiatique. Auteur de deux premières cartes moyennes (68 et 71), Raphaël Jacquelin a passé le cut, mais a fini avec quatorze coups de retard sur le vainqueur. Avec une carte de 70 et une autre de 74, soit deux coups au-dessus du par, Grégory Havret s'est arrêté après deux tours, tout comme Grégory Bourdy (-2), Thomas Levet (+1) et Christian Cévaër (+11). Une semaine à oublier pour les Français. Les Dames Une fois n'est pas coutume, Yani Tseng ne s'est pas imposé cette semaine en LPGA. Avec une carte totale de 271, soit trois coups au-dessus du par, la Taïwanaise a dû se contenter de la dix-neuvième place lors du Lorena Ochoa Invitational, disputé à Guadalajara, au Mexique. Catriona Matthew a profité de la défaillance de la numéro un mondiale pour remporter l'épreuve. Avec une carte de 276 (-12), l'Ecossaise a devancé la Sud-Coréenne I.K. Kim (-8) et la Suédoise Anna Nordqvist (-8). C'est son premier titre depuis deux ans.