La saison noire de Benzema

  • A
  • A
La saison noire de Benzema
@ Reuters
Partagez sur :

L'attaquant du Real a connu une saison difficile tant sur le plan sportif que personnel.

L'attaquant du Real a connu une saison difficile tant sur le plan sportif que personnel. Son arrivée au Real Madrid l'été dernier devait lui permettre de franchir un cap et de s'affirmer comme une star mondiale du ballon rond. Force est de constater qu'un an après, Karim Benzema en est encore loin, tant ce dernier a connu une année difficile aussi bien sur le terrain qu'en dehors. Acheté 35 millions d'euros par le club espagnol (un montant qui pouvait atteindre 41 millions d'euros selon les performances du joueur) le 1er juillet 2009, l'ancien prodige lyonnais a d'abord connu des débuts encourageants en match de préparation et en début de saison avant de perdre sa place à la pointe de l'attaque des Merengue, au profit de l'Argentin Gonzalo Higuain, particulièrement efficace cette saison. Il a terminé meilleur buteur du club avec 27 buts inscrits pour 32 matches de Liga joués. Sous la houlette du Chilien Manuel Pellegrini, Karim Benzema aura ainsi joué 27 matches de Liga (14 comme titulaire) pour huit buts inscrits. L'arrivée de José Mourinho sur le banc du Real Madrid pourrait peut-être lui permettre de se relancer et de regagner ses galons de titulaires. Soutenu par le Real Le joueur formé à l'OL n'a également pas poursuivi sa formidable ascension en équipe de France. Rarement décisif et parfois critiqué pour son tempérament trop individualiste, il est devenu un second choix pour Raymond Domenech, qui a préféré s'en passer pour la Coupe du monde, optant pour André-Pierre Gignac ou Djibril Cissé. Une décision qui a permis à Benzema d'éviter le chaos des Tricolores en Afrique du Sud, mais ce dernier doit encore faire ses preuves sous le maillot bleu et convaincre Laurent Blanc. D'autant plus que son nom a été cité dans l'affaire Zahia. Comme Franck Ribéry, le joueur de 22 ans a été mis en examen pour "sollicitation de prostituée mineure". S'il a pu repartir libre mardi du Palais de justice de Paris, le natif de Bron est passible de trois ans de prison et de 45.000 euros d'amende. Des poursuites judiciaires qui pourraient peser sur la suite de sa carrière aussi bien en club qu'en bleu. Le Real Madrid, qui n'a pas réagi officiellement à cette mise en examen, ne semble pas pour autant décidé à sanctionner son joueur. Une source proche du club a même indiqué à l'AFP que Karim Benzema bénéficiait d'un "appui total" de la part du Real. "Nous serrons les rangs derrière lui", a précisé cette source. Reste à savoir si l'ancienne idole de Gerland aura la capacité de rebondir et de retrouver les sommets auxquels son formidable talent le prédestinait.