La Roma ralentit l'Inter

  • A
  • A
La Roma ralentit l'Inter
Partagez sur :

SERIE A: L'Inter Milan a concédé le nul sur sa pelouse face à l'AS Roma (1-1) dans le cadre de la 12e journée de Serie A.

L'Inter Milan perd du terrain. Les Nerazzurri ont concédé le nul sur leur pelouse face à l'AS Roma (1-1) ce dimanche dans le cadre de la 12e journée de Serie A. Vucinic avait mis la formation romaine sur les bons rails en ouvrant le score à la 13e avant qu'Eto'o n'égalise pour l'Inter à la 48e. Au classement, les Interistes ne possèdent plus que 5 points d'avance sur la Vielle Dame. Raymond Domenech ne peut pas avoir les yeux partout. Et il avait sûrement choisi ce soir de regarder le choc majuscule de Ligue 1 entre l'OL et l'OM (5-5). Tant pis pour Patrick Vieira ? Titulaire une nouvelle fois dans l'entrejeu de l'Inter Milan, une semaine après avoir disputé l'intégralité du match à Livourne et deux jours après avoir déclaré qu'il n'y avait meilleur que lui à son poste en France, le milieu de terrain n'a joué qu'une période face à l'AS Roma, remplacé à la pause par Balotelli.Dommage. Car le forfait d'Abou Diaby pour les barrages de la Coupe du monde 2010, annoncé par Arsène Wenger, pourrait peut-être lui profiter. A voir, donc, ce que pensera le sélectionneur des Bleus de ce bout de rencontre qui, en plus, n'a pas été à la faveur des Nerazzurri. Car les hommes de José Mourinho ont dû regagner les vestiaires avec un but à remonter face à l'AS Roma. Ils y sont parvenus en arrachant le nul (1-1), dimanche, en clôture de la 12e journée de Serie A. Mais ce ne fut pas glorieux, surtout avant le repos. Eto'o, juste récompenseLa preuve: c'est Vucinic, d'une tête lobée en feuille morte, qui a trompé Julio Cesar en début de partie (1-0, 13e), quelques minutes après avoir déjà failli briser la glace (2e). Une ouverture du score qui aurait pu être suivie d'un deuxième but pour les Giallorossi, du moins si Riise n'avait pas vu sa lourde frappe sur coup franc déviée en corner (35e). De là à dire que l'Inter Milan était à la rue, ce serait exagéré puisque Milito (17e) et Muntari (37e) se sont aussi montrés dangereux. Ce n'est donc pas non plus un vol si les Lombards ont égalisé juste après le repos, grâce à Eto'o, auteur d'un beau tir en pivot après avoir été servi par Motta (48e). Surtout qu'ils ont ensuite multiplié les occasions sur le but de la Louve, notamment en fin de match lorsqu'Eto'o (84e), Milito (85e) et Balotelli ont cru donner la victoire aux leurs. Mais dans l'ensemble, le partage des points est mérité. Il ne favorise pas les champions en titre qui, au lendemain du net succès de la Juventus Turin à l'Atalanta Bergame (5-2), ne compte plus "que" cinq longueurs d'avance sur les Bianconeri.