La révolte des Lensois

  • A
  • A
La révolte des Lensois
Partagez sur :

FOOT - Lens s'éloigne de la zone rouge grâce à son succès obtenu à Sochaux (2-1).

Sans succès en Ligue 1 depuis la fin août, Lens a renoué avec la victoire samedi sur la pelouse de Sochaux (2-1) lors de la 13e journée de Ligue 1. Les buts nordistes ont été inscrits par Sartre et Boukari alors que Privat a réduit le score pour les Lionceaux. Grâce à ces trois points, les Sang et Or s'éloignent de la zone rouge.A la recherche d'une victoire depuis le 28 août dernier, le Racing Club de Lens, qui restait sur une série de six nuls et trois défaites, a obtenu les trois points tant désirés, samedi sur la pelouse de Sochaux (1-0) à l'occasion de la 13e journée de Ligue 2. Ce succès fut toutefois long à se dessiner pour les Sang et Or. Les Lionceaux sont les premiers à se mettre en évidence sur la pelouse du Stade Bonal mais Vedran Runje remporte coup sur coup ses deux confrontations face à Yassine Mikari (12e et 13e). Les Nordistes répliquent avant le repos sur coup de pied arrêté. Sur coup franc, le tir rentrant de Sébastien Roudet, légèrement dévié par Romain Sartre, fait mouche (0-1, 38e).Le coup de canon de BoukariUn coup dur pour les Sochaliens qui peinent à réagir et à apporter le danger, si ce n'est sur des frappes de Bojan Jokic (44e) et Marvin Martin (49e). De leur côté, les hommes de Jean-Guy Wallemme se montrent incisifs en contre, mais la frappe d'Eduardo ne fait que frôler le cadre à l'heure de jeu.Ce n'est que partie remise pour les Nordistes qui vont prendre le large sur une action une nouvelle fois initiée par Roudet. Après avoir sauvé le ballon de la sortie de but sur le côté gauche, l'ancien Valenciennois sert en retrait Razak Boukari qui, entré peu après l'heure de jeu à la place de Kanga Akalé, réalise un crochet intérieur à l'entrée de la surface avant d'expédier une frappe enroulée dans la lucarne opposée d'un Teddy Richert impuissant (0-2, 85e). Sonnés, les Sochaliens ne s'en relèveront pas malgré la réduction du score dans les arrêts de jeu de Sloan Privat, auteur d'une tête piquée sur un centre de Jacques Faty venu de la droite (2-1, 94e). Grâce à ce succès, Lens, premier non relégable, prend ses distances avec la zone rouge et revient à trois points de son adversaire du jour, classé quatorzième.