La révélation Kiessling

  • A
  • A
La révélation Kiessling
Partagez sur :

Si l'Allemagne attendait Dzeko, Gomez, Grafite, Pizarro ou encore Ibisevic, c'est finalement Stefan Kiessling qui affole les compteurs outre-Rhin en ce début d'exercice. Avec douze réalisations en 14 journées de Bundesliga, le buteur du Bayer s'est notamment illustré le week-end dernier avec un retentissant triplé inscrit devant Stuttgart (4-0). Une réussite qui permet à son club, Leverkusen, de dominer le championnat.

Si l'Allemagne attendait Dzeko, Gomez, Grafite, Pizarro ou encore Ibisevic, c'est finalement Stefan Kiessling qui affole les compteurs outre-Rhin en ce début d'exercice. Avec douze réalisations en 14 journées de Bundesliga, le buteur du Bayer s'est notamment illustré le week-end dernier avec un retentissant triplé inscrit devant Stuttgart (4-0). Une réussite qui permet à son club, Leverkusen, de dominer le championnat. L'espace de 24 heures, Leverkusen a perdu son trône, le week-end dernier, alors que se jouait la 14e levée de Bundesliga. A la faveur d'un match nul acquis contre Wolfsburg (2-2) et d'une meilleure différence de buts, le Werder Brême s'était établi au faîte du championnat le samedi soir. Un affront que n'a pas manqué de laver le Bayer dès le lendemain, avec la manière de surcroît. Ce n'est pas Stuttgart, balayé 4-0 à la Bay Arena qui prétendra le contraire...Leader depuis le 8e acte de la saison, un temps à la bagarre avec le Hambourg SV et désormais suivi de près par le Werder, Leverkusen résiste ainsi à la pression journée après journée, arborant fièrement une invincibilité dont nul autre club peut se targuer en Allemagne et, si ce n'est le Barça, dans l'ensemble des cinq grands championnats d'Europe. Une constance d'autant plus remarquable que soulignée par deux données significatives: après 14 matches, le Bayer jouit de la meilleure défense et de la deuxième attaque de l'élite germanique.La nouvelle cible du BayernTout juste devancée d'une longueur par Brême sur ce dernier point, la formation de Bruno Labbadia a déjà trouvé la faille à trente reprises cette saison. Un impressionnant bilan offensif qui s'explique par la présence dans son effectif du meilleur canonnier du pays, à l'heure actuelle du moins : Stefan Kiessling. A 25 ans, le grand (1,94 m) et longiligne (75 kg) avant-centre du Bayer trône sur le classement des buteurs outre-Rhin avec 12 réalisations déjà à son actif – les trois dernières la semaine passée contre le VfB Stuttgart. A titre de comparaison, son dauphin après 14 levées, l'attaquant de Wolfsburg Edin Dzeko, bien que crédité d'une honorable moyenne d'un but tous les deux matches, accuse déjà cinq réalisations de retard sur l'ancien buteur de Nuremberg. Quant à Mario Gomez, recruté pour 30 millions d'euros par le Bayern Munich cet été, il n'affiche jusqu'alors que cinq buts au compteur. De quoi inviter Joachim Löw, qui l'a dernièrement retenu en sélection pour affronter la Côte d'Ivoire en match amical, à renouveler l'expérience.