La revanche des Orange

  • A
  • A
La revanche des Orange
@ Reuters
Partagez sur :

LIGUE DES CHAMPIONS - Rejetés du Real, les Néerlandais Robben et Sneijder reviennent à Bernabeu.

LIGUE DES CHAMPIONS - Rejetés du Real, les Néerlandais Robben et Sneijder reviennent à Bernabeu.À l'été 2007, le Real Madrid avait cassé sa tirelire pour s'attacher leurs services: Arjen Robben pour 36 millions d'euros et Wesley Sneijder pour 27 millions d'euros. Les deux Néerlandais devaient être la pierre angulaire du Real du président Ramon Calderon et de l'entraîneur Bernd Schuster. Un peu moins de deux ans plus tard, les deux Néerlandais vont disputer la finale de la Ligue des champions à Bernabeu sous le maillot du Bayern pour Robben et de l'Inter pour Sneijder. Un belle revanche pour les deux Orange.Car après deux saisons inégales, marquées par les blessures pour Robben et par les sorties nocturnes pour Sneijder, les deux Bataves, de la même génération 1984, ont été jugés indésirables. Florentino Perez revenu aux affaires, Robben et Sneijder, les anti-stars, ont rapidement été marginalisés au sein d'un effectif "renforcé" par les arrivées de Kakà et de Cristiano Ronaldo. La "casa blanca" n'a donc guère hésité à libérer les duettistes. Le Bayern, van Gaal et van Bommel ont convaincu Robben, en déboursant malgré tout 25 millions d'euros. José Mourinho et ses textos ont attiré Sneijder pour 16 millions d'euros. La suite, on la connaît, un doublé Coupe - Championnat et une finale de Ligue des champions pour les deux milieux offensifs.Rapidement installés dans le onze de départ de leurs équipes respectives, les deux Néerlandais ont tout de suite été responsabilisés, Robben dans le pendant côté droit de Franck Ribéry, Sneijder dans un rôle de meneur de jeu créant le liant avec le duo Samuel Eto'o - Diego Milito. Robben a ainsi inscrit deux buts dès son premier match. Il en marquera 16 en 24 rencontres cette saison en Bundesliga. Mais c'est surtout en Ligue des champions que Robben fait la différence, avec un but magnifique contre la Fiorentina en huitièmes de finale, alors que son équipe était en bien mauvaise posture :Robben allait remettre ça moins d'un mois plus tard, lors du quart de finale retour de la Ligue des champions, dans des circonstances identiques, avec un Bayern mené 3-1. Sur un corner de Ribéry, Robben reprend le ballon de volée et envoie son équipe en demi-finales:Robben jouera encore le rôle du bourreau lors de la demi-finale aller, face à Lyon. Sneijder a été tout autant décisif dans le parcours de l'Inter. C'est lui qui est allé s'arracher pour inscrire le but de la victoire, à Kiev, en phase de poules, offrant ainsi au club lombard sa première victoire de la saison en Ligue des champions.C'est lui encore qui permit aux Nerazzurri d'égaliser lors de la demi-finale aller face au Barça :Les deux Néerlandais, qui ont connu ensemble les sélections de jeunes aux Pays-Bas (Moins de 17 ans, moins de 19 ans, Espoirs) et qui ont été sacrés champion d'Espagne en 2008, seront opposés samedi, à Bernabeu, dans un stade qui ne les a jamais adulés, faute de temps et à cause de l'argent. Mais, dans un mois, en Afrique du Sud, ils seront associés en sélection. Et ça risque de faire mal.