La revanche de Le Pechoux

  • A
  • A
La revanche de Le Pechoux
Partagez sur :

Deux mois et demi après être passé à côté des Mondiaux au Grand Palais, Erwann Le Pechoux a remporté ce samedi le Challenge International de Paris, battant en finale le champion d'Europe 2010 par équipes, l'Italien Giorgio Avola (15-10). Victor Sintès termine à la troisième place, après s'être incliné contre Avola en demi-finale (15-11). Brice Guyart a été éliminé en 16e de finale.

Deux mois et demi après être passé à côté des Mondiaux au Grand Palais, Erwann Le Pechoux a remporté ce samedi le Challenge International de Paris, battant en finale le champion d'Europe 2010 par équipes, l'Italien Giorgio Avola (15-10). Victor Sintès termine à la troisième place, après s'être incliné contre Avola en demi-finale (15-11). Brice Guyart a été éliminé en 16e de finale. Erwann Le Pechoux tient sa revanche. Après avoir quitté sans la moindre médaille les Championnats du monde d'escrime qui se tenaient en novembre dernier au Grand Palais à Paris, le quadruple champion de France de fleuret et tenant du titre est sorti cette fois-ci victorieux de la capitale, en remportant le Challenge International de Paris (CIP), ce samedi. Le natif de Pertuis, qui avait déclaré que l'après-Mondiaux allait être "très dur à digérer", a donc su se sortir de la spirale négative de la meilleure des manières. Une vingtaine de fleurettistes français étaient initialement engagée dans cette compétition, première épreuve de Coupe du monde qualificative pour les Mondiaux 2011. Parmi eux, seuls Erwann Le Pechoux et Victor Sintes, lui aussi auteur d'un Mondial décevant en novembre dernier, restaient en lice ce samedi pour le tableau de 8 (équivalent des quarts de finales). Sintes s'est débarrassé du Chinois Lei Sheng (15-13), vainqueur de la précédente édition du Challenge, avant de s'incliner en demi-finales contre l'Italien Giorgio Avola (15-11), champion d'Europe 2010 par équipes, et qui retrouvera Le Pechoux en finale. Un énorme parcours Car le gaucher a été l'auteur d'un exceptionnel parcours avant de rencontrer Avola pour l'ultime duel de ce samedi, éliminant coup sur coup d'immenses noms du fleuret. Vainqueur sans souci en 16e de finales du vice-champion d'Europe par équipes 2010, le Russe Alexey Khovansky (15-7), l'escrimeur de 29 ans s'est ensuite défait en huitièmes du vice-champion olympique en titre Yuki Ota (15-10), tombeur au tour précédent d'un autre Français, Ghislain Perrier. Après avoir facilement remporté son quart de finale contre l'Autrichien Roland Schlosser (15-7), le Français s'est tout simplement offert le scalp de l'Allemand Benjamin Kleibrink (15-13), médaillé d'or à Pékin en 2008 pour rejoindre Avola en finale. Une finale à l'allure de vengeance pour Le Pechoux, Sintès (qui se classe troisième du Challenge)ayant donc perdu en demies face à l'Italien. Un rendez-vous que n'a donc pas manqué le membre de l'ASPTT Aix, qui s'est imposé 15-10, en livrant une première partie de match serrée avant de progressivement creuser l'écart. Guyart se classe 28e Mais ce Challenge International a également été le théâtre des retrouvailles de Brice Guyart avec les pistes d'escrime. Le double champion olympique se classe 28e ce samedi, échouant en 16e de finales. Le Français a perdu contre le Coréen Choi Buyng Chul, 15 touches à 5. Malgré la sévérité du score, le natif de Suresnes, qui a notamment battu l'Italien Simone Vanni (champion olympique par équipes en 2004) au tour précédent, a pu se rassurer sur son état de forme, lui qui effectuait son retour sur la scène internationale après un an et demi d'absence en raison d'une opération des deux genoux.