La résurrection de Super Mario

  • A
  • A
La résurrection de Super Mario
Partagez sur :

Après une saison 2009-10 très frustrante, passée plus souvent sur le banc du Bayern Munich et de la sélection allemande que sur le terrain, Mario Gomez est de retour au premier plan. Alors qu'il enchaîne les buts avec le club bavarois, l'attaquant de 25 ans devrait profiter de l'absence de Klose et Podolski, mercredi en amical face à la Suède, pour être titularisé avec la Mannschaft.

Après une saison 2009-10 très frustrante, passée plus souvent sur le banc du Bayern Munich et de la sélection allemande que sur le terrain, Mario Gomez est de retour au premier plan. Alors qu'il enchaîne les buts avec le club bavarois, l'attaquant de 25 ans devrait profiter de l'absence de Klose et Podolski, mercredi en amical face à la Suède, pour être titularisé avec la Mannschaft. Mario Gomez voit enfin le bout du tunnel. Débarqué durant l'été 2009 au Bayern Munich en provenance de Stuttgart, avec qui il venait de réaliser une saison exceptionnelle (32 buts en 40 matches joués en championnat et coupe d'Europe), et en échange de 30 millions d'euros, un record en Bundesliga, l'ancienne idole des supporters du VfB a connu une première saison galère. Relégué sur le banc par Louis van Gaal, qui lui préférait Thomas Müller, Ivica Olic et Miroslav Klose, le natif de Riedlingen, une petite ville du sud-ouest de l'Allemagne, a souvent dû se contenter de bouts de matches, compilant tout de même dix buts en 26 rencontres disputées. Même frustration durant la Coupe du monde, où il n'a été que remplaçant, Joachim Löw préférant titulariser Klose en pointe, associé à Müller et Lukas Podolski. S'il a de nouveau démarré l'exercice 2010-11 sur le banc bavarois, Gomez a toutefois su profiter des absences conjuguées d'Olic et Klose pour saisir sa chance. En douze matches joués avec son club en Bundesliga, dont seulement six comme titulaires, ce dernier a déjà inscrit sept buts. Il reste même sur une série de quatre buts inscrits lors des trois dernières journées, dont un doublé dimanche face à Nuremberg (3-0). Une redoutable efficacité qui coïncide avec le retour en forme de la formation munichoise qui, après avoir connu un début de saison très poussif, reste sur une série de cinq matches sans défaite en championnat. L'attaquant bavarois a aussi frappé en Ligue des champions, où en quatre matches, pour seulement deux titularisations, il a déjà inscrit quatre buts, dont un triplé face à Cluj (4-0), qui a permis au Bayern d'obtenir son billet pour les huitièmes de finale. Quatre nouveaux au sein de la Mannschaft C'est donc en pleine confiance que Mario Gomez, alias "Super Mario", s'apprête à retrouver sa sélection pour affronter la Suède mercredi à Göteborg en amical. Remplaçant lors des quatre premiers matches des éliminatoires de l'Euro 2012, survolés par la Mannschaft qui a fait le plein de points, le joueur d'origine espagnole par son père devrait cette fois retrouver une place de titulaire, en l'absence de Klose et Podolski, respectivement blessés aux ischio-jambiers et à la cheville, et de Müller, laissé au repos, tout comme ses coéquipiers du Bayern Philipp Lahm, Holger Badstuber, ainsi que le meneur du Real Madrid Mesut Özil. Avec Manuel Neuer, Per Mertesacker, Sami Khedira ou encore Bastian Schweinsteiger, Gomez fera ainsi figure de cadre de cette sélection face aux Scandinaves, chargé notamment d'encadrer les nouveaux venus tels que Marcel Schmelzer (22 ans, défenseur) et Mario Goetze (18 ans, milieu) de Dortmund, ou encore Lewis Holtby (20 ans) et Andre Schuerrle (20 ans) de Mayence. Mais le buteur de 25 ans aura aussi une carte personnelle à jouer. A lui de convaincre son sélectionneur qu'il a l'étoffe pour s'imposer comme titulaire à la pointe de l'attaque de la Mannschaft.