La requête des médaillés

  • A
  • A
La requête des médaillés
@ Reuters
Partagez sur :

NATATION - Les 18 médaillés de Budapest souhaitent "un grand équipement" en France.

NATATION - Les 18 médaillés de Budapest souhaitent "un grand équipement" en France. Comme il l'avait fait avec les athlètes au début du mois, Nicolas Sarkozy a reçu, jeudi à l'Elysée, les nageurs médaillés lors des Championnats d'Europe de Budapest (4-15 août). Les médaillés d'or Yannick Agnel (400 m), Camille Lacourt (100 et 200 m dos, relais), Alain Bernard (100 m) ou encore Fabien Gilot (800 et 1.500 m) figuraient parmi les 18 nageurs qui ont partagé le déjeuner avec le chef de l'Etat. Peu d'éléments ont filtré de ces échanges, mais le président de la FFN, Francis Luyce, et plusieurs nageurs ont révélé avoir adressé une requête au président. "Un grand équipement en France, un grand complexe pour accueillir une compétition internationale serait le bienvenu. On attend ça, peut-être que ça se produira", a espéré Camille Lacourt. Présent dans le dossier pour les Jeux olympiques de Paris en 2012, le projet d'une grande piscine dans la capitale est depuis tombé à l'eau. "C'est quelque chose qu'on lui a suggéré (le grand équipement ndlr), il a écouté", a poursuivi le dossiste. "On espère qu'on aura bientôt une belle compétition internationale en France, ce serait un rêve. On espère qu'il va trouver une structure pour organiser ça, on lui fait confiance." La vague du succès Avant de se rendre au palais présidentiel, les nageurs tricolores ont pu mesurer leur nouveau degré de popularité en se rendant au siège d'EDF, leur sponsor. "On m'aborde, on me demande des photos ou des autographes, tout en me félicitant, les gens sont gentils, ça se passe plutôt bien, ça change énormément par rapport à avant les Championnats d'Europe", a souligné Lacourt au micro d'Europe 1. "Ca a été si soudain que ça n'a pas pu me faire décoller, mais (après la compétition), j'ai eu davantage besoin de me retrouver avec ma famille, tranquillement, que de me retrouver en train de me faire prendre des photos, c'est pourquoi j'ai préféré aller me ressourcer en famille." Écoutez Camille Lacourt au micro de Jérôme Lacroix : Première nation des Championnats d'Europe en natation (21 médailles en course), après avoir terminé deuxième en athlétisme (18 médailles), la France surfe actuellement sur une vague d'optimisme. À tel point que le président de la FFN, Francis Luyce, a d'ores et déjà lancé un pari à son homologue de l'athlé en vue des JO de Londres, en 2012. "Je lui ai dit "si vous faites plus de médailles que moi à Londres, je fais Londres-Paris à pied. Si vous faites moins de médaille, vous traversez la Manche à la nage"". Le pari de Londres est lancé.