La réponse de Bolt

  • A
  • A
La réponse de Bolt
Partagez sur :

A peine échaudé par les 9"75 réalisés par Tyson Gay mais non homologués lors des Trials deux jours plus tôt, Usain Bolt a remporté, samedi soir, la finale du 100m des championnats de Jamaïque en 9"86, sous vent contraire. Aux Etats-Unis, les sensations de la nuit sont à mettre au crédit de Lashawn Merritt sur 400m et de Lashinda Demus sur 400m haies.

A peine échaudé par les 9"75 réalisés par Tyson Gay mais non homologués lors des Trials deux jours plus tôt, Usain Bolt a remporté, samedi soir, la finale du 100m des championnats de Jamaïque en 9"86, sous vent contraire. Aux Etats-Unis, les sensations de la nuit sont à mettre au crédit de Lashawn Merritt sur 400m et de Lashinda Demus sur 400m haies."Sans vouloir lui manquer de respect, je pense que Tyson aura du mal à venir me chercher." Comme à son habitude, Usain Bolt ne fait pas dans la modestie. Mais comment le blâmer au vu de ses performances. S'il est revenu à des chronos plus raisonnables depuis le début de saison, loin de ses records du monde pékinois et de l'inoubliable 9"69 en finale du 100m olympique, le sprinter jamaïcain reste bel et bien LA référence planétaire, même lorsqu'il s'agit de courir à l'échelle de son pays.La nuit dernière, le triple médaillé d'or des JO 2008 s'est naturellement – et sans forcer - adjugé le 100m des Championnats de Jamaïque. Avec un chrono de 9"86 à la clef, sous un vent défavorable de 0,2 m par seconde. Soit une meilleure performance mondiale de l'année accomplie devant son rival national Asafa Powell (9"97) et Michael Frater (10"02). Soit, un petit camouflet à l'adresse de Tyson Gay, lequel avait frappé fort en séries des Trials, les sélections US, deux jours plus tôt, en réalisant un temps de 9"75 non homologué pour cause de vent trop favorable (+3,4 m par seconde).Les deux hommes devraient se retrouver côte à côte à Berlin, en août prochain. Une échéance internationale au cours de laquelle l'Américain aura certainement fort à faire pour conserver son titre de champion du monde. La capitale allemande aura en outre le privilège d'accueillir deux autres phénomènes US cet été. Irrésistibles sur 400m et 400m haies respectivement, Lashawn Merritt et Lashinda Demus ont fait des étincelles dans le cadre de leurs sélections samedi soir, surclassant la concurrence avec meilleures performances mondiales de l'année à l'appui (44"50 et 53"78). Lors des prochains Championnats du monde, le médaillé de bronze des Jeux de Pékin pourrait bien franchir un palier. Ce, aux dépens de son compatriote Jeremy Wariner, lequel, qualifié d'office en tant que champion sortant, a préféré se focaliser sur le 200m lors de ces Trials.