La réplique de Bazin à Rothen

  • A
  • A
La réplique de Bazin à Rothen
Partagez sur :

Entre Jérôme Rothen et Sébastien Bazin, la tension monte. Lundi, le président-actionnaire du PSG a rappelé à l'ordre le joueur dans une interview publiée sur le site du club après ses propos tenus dans L'Equipe

Entre Jérôme Rothen et Sébastien Bazin, la tension monte. Lundi, le président-actionnaire du PSG a rappelé à l'ordre le joueur dans une interview publiée sur le site du club après ses propos tenus dans L'Equipe.L'aventure de Jérôme Rothen au PSG vient probablement de connaître un tournant décisif. Suite aux propos tenus par Sébastien Bazin lundi après-midi, il y a fort à parier que l'ancien Monégasque ne fera plus partie de l'effectif parisien au début du prochain exercice. "Personne n'a le droit en tant que salarié du club de critiquer ses coéquipiers, ses dirigeants, le club, ses supporters. Il y a des règles qui doivent être appliquées par tout le monde. Les propos de Paul Le Guen étaient inadmissibles, je l'ai dit et je m'en suis expliqué avec lui. Les propos de Jérôme Rothen dans la presse ce matin (lundi) sont juste intolérables."Ces propos, tirés d'une interview diffusée sur le site officiel du PSG, traduisent le degré de la relation existant entre le représentant de Colony Capital, l'actionnaire majoritaire du club, et celui qui n'a cessé de clamer son attachement viscéral au club de son coeur, lui le natif de Chatenay-Malabry et qui est passé par Versailles et Clairefontaine. De ce fait, Sébastien Bazin va convoquer l'intéressé pour une explication après que Jérôme Rothen a vidé son sac dans les colonnes de L'Equipe.Rothen et le PSG, rupture annoncée ?Le gaucher est revenu notamment sur les sifflets qui l'ont accompagné dimanche au Parc lors du jubilé Pauleta. "C'est simple, ce week-end, le public a réagi à ce qu'il y a dans les medias depuis pas mal de temps... On répète que je veux partir mais moi jusqu'à présent je n'ai jamais rien déclaré. Disons que certaines personnes au club ont réussi à faire passer le message. Je pense à Alain Roche, en charge de la cellule de recrutement, ou à Sébastien Bazin, le président. Le seul qui m'a toujours soutenu cette saison, c'est Paul Le Guen. Et aujourd'hui, il n'est plus là." Une mise au point qui ne pouvait laisser insensible le patron du PSG et qui laisse forcément à penser que les jours de Rothen à Paris sont comptés. "On convoquera Jérôme pour qu'il vienne s'expliquer avec les dirigeants du club et regarder quelles suites on va donner", poursuit Bazin.Pour Rothen, c'est tout vu. Son avenir ne s'écrira plus au Camp des Loges, sauf retournement spectaculaire de tendance. A l'image de Mickaël Landreau qui a officialisé mardi, dans les colonnes de France-Football, son départ pour des raisons, là aussi, d'incompatibilité avec la politique menée par les dirigeants et également à cause de l'éviction de Paul Le Guen. Il n'était peut-être pas bon pour certains joueurs de soutenir l'entraîneur breton.