La renaissance de Toyota

  • A
  • A
La renaissance de Toyota
Partagez sur :

En difficulté depuis quelques temps, les Toyota ont redécouvert le chemin de la performance, vendredi lors des essais libres du Grand Prix de Belgique, à Spa. Ainsi, Jarno Trulli a signé la meilleure performance en matinée, tandis que Timo Glock a pris le deuxième temps lors des libres 2.

En difficulté depuis quelques temps, les Toyota ont redécouvert le chemin de la performance, vendredi lors des essais libres du Grand Prix de Belgique, à Spa. Ainsi, Jarno Trulli a signé la meilleure performance en matinée, tandis que Timo Glock a pris le deuxième temps lors des libres 2.Auteur d'un début de saison probant, marqué notamment par les podiums de Jarno Trulli en Australie et à Bahreïn, le team Toyota accuse une nette perte de vitesse ces derniers temps. A tel point qu'au classement des constructeurs, Ferrari et McLaren, pourtant bien à la traîne, lui sont passées devant, la reléguant au cinquième rang. Relativement performantes en course, les TF109 connaissent en fait de réelles difficultés à s'imposer en qualifications. Un mal récurrent auquel les ingénieurs de Toyota ont peut-être trouvé un remède provisoire, adapté du moins au très spécifique circuit de Spa-Francorchamps. Coïncidence ou non, Jarno Trulli et Timo Glock, transparents ou presque lors des deux jours ayant précédé le Grand Prix d'Europe, ont retrouvé des couleurs ce vendredi lors des essais libres belges. Le premier en accomplissant un chrono référence tout relatif dans la matinée - la pluie s'étant chargée de protéger son temps durant près d'une heure – le second en se fendant de la deuxième performance de l'après-midi, dans la roue de la McLaren de Lewis Hamilton (16 centièmes) et avec 3 petits dixièmes d'avance sur son coéquipier transalpin, septième.Grosjean, 5e chronoDes sessions concluantes qui, si elles devaient être confirmées samedi en qualifications, insuffleraient probablement un nouvel élan au team Toyota. Pas un luxe en ces temps agités et confus où Timo Glock demeure dans l'expectative quant à son avenir au sein de l'écurie et alors que le président John Howett laissait récemment entendre que la collaboration entre son équipe et Jarno Trulli était en passe d'avoir vécu. Outre cette confirmation attendue des TF109 lors de la prochaine étape du Grand Prix de Belgique, l'on suivra samedi avec intérêt les prestations des Red Bull, bien représentées en libres 2 par un Mark Webber quatrième à 128 centièmes seulement du champion du monde britannique et de sa Flèche d'argent. Ce alors que les Brawn GP de Jenson Button et Rubens Barrichello, 17e et 18e respectivement à près d'une seconde, sont apparues nettement en retrait. Vainqueur trois fois à Spa depuis 2004, Kimi Räkkönen, troisième à moins d'un dixième, est en revanche dans le rythme. Comme Romain Grosjean, auteur dans les dernières secondes du cinquième chrono (à 132 centièmes de Hamilton) au volant de sa Renault. Fernando Alonso, relégué à 661 centièmes, n'a pas fait mieux...Le Grand Prix de Belgique est à suivre en direct et en intégralité sur Europe 1 dimanche à 14h. Commentaires: Alexandre Delpérier, Dominique Bressot et Julien Fébreau. Et retrouvez les analyses de notre consultant, Alain Prost, tout au long de la saison de F1.