La renaissance de Mahinmi

  • A
  • A
La renaissance de Mahinmi
Partagez sur :

NBA - Privé de NBA depuis deux ans, Ian Mahinmi (15 pts, 9 rbds) a grandement participé au succès des Spurs dimanche face aux Nets (97-85).

Alors qu'il n'avait plus joué en NBA depuis deux ans, Ian Mahinmi a grandement participé au succès des Spurs dimanche face aux Nets (97-85), en inscrivant 15 points pour 9 rebonds.Le match de la nuitDrafté en juin 2005 par les Spurs, Ian Mahinmi n'en finit plus d'attendre que sa carrière NBA démarre pour de bon. Après deux années passées en ProA à s'aguerrir, au Havre puis à Pau, l'intérieur Tricolore avait certes signé avec la franchise texane en août 2007, mais depuis, sa carrière dans la Ligue s'était jusqu'à ce dimanche limité à six bouts de rencontres lors de son premier mois outre-Atlantique. Six matches en novembre 2007, dont deux titularisations, pour 90 minutes de jeu et 34 points au total, une pointe à 12 points face aux Bucks, puis deux années pleines partagées entre la NBDL et l'infirmerie...La faute, notamment, à une entorse de la cheville droite qui lui avait empoisonné toute la dernière saison. Cette année, point de blessure à signaler, mais une concurrence renforcée avec les arrivées, durant l'été, du vétéran Antonio McDyess et du prometteur rookie Dejuan Blair. Aussi ne fallait-il pas laisser passer sa chance si Greg Popovich se décidait, enfin, à lui offrir quelque temps de jeu. Face aux Nets. Mahnimi l'a fait et bien fait ! A tel point que pour son grand retour, l'intérieur tricolore a signé son meilleur match en (maigre) carrière. Malgré les fautes, mais avec une copie conjuguée au presque-parfait, l'ancien Havrais a en effet amélioré ses marques références: 15 points à 6 sur 6 aux tirs et 9 rebonds en 21 minutes.Sa performance a été telle qu'elle en a même occulté les 21 points de Manu Ginobili ou le solide double-double de Tim Duncan, 14 points et 17 rebonds au compteur. A l'issue d'un match ayant donné la part belle aux réservistes texans, le banc s'étant fendu de 58 des 97 points inscrits par les Spurs, tout le monde y allait d'ailleurs de son compliment pour l'autre Frenchie de l'équipe. Tony Parker n'a d'ailleurs pas été le dernier à le féliciter. "Quand on le voit jouer à l'entraînement, il n'y a pas de quoi être surpris par cette performance, a ainsi expliqué son compatriote, à l'entraînement, on peut voir qu'il est très athlétique, qu'il a du jump et que c'est un bon contreur. Mais il fallait le voir dans le contexte d'un match. C'est ce qu'il a fait ce soir."Efficace, Mahinmi n'a pas oublié, non plus, de faire le spectacle avec un contre et un dunk particulièrement spectaculaire. Suffisant pour s'attirer les bonnes grâces du public texan, pas avare, lui non plus, en applaudissements à son endroit. D'autant plus que San Antonio a profité de la verve de Mahinmi et des autres remplaçants pour renouer avec la victoire après le revers concédé, vendredi, face aux Mavs. Les Nets ont eu beau résister jusqu'à la pause, les Spurs ont en effet enchaîné une 14e victoire consécutive aux dépens de leurs victimes des Finals 2003, l'emportant 97-85 après avoir fait la différence au retour des vestiaires. La soirée a été belle jusqu'au bout pour Mahinmi...Les FrançaisUn troisième Tricolore était concerné par le programme dominical. Las, contrairement à Tony Parker, certes à la peine avec 8 points à 3 sur 12 aux tirs et 5 passes, et, surtout, au revenant Ian Mahinmi, qui pourra donc encadrer la feuille de stats du jour pour ses 15 points à 6 sur 6 et 3 sur 4 aux lancers, 9 rebonds, 1 passes et 1 contre en 21 minutes, l'ancien Havrais devant composer en revanche avec ses 5 fautes, Yakhouba Diawara est lui resté cantonné au banc avec le Heat. Le Parisien y a ainsi suivi la défaite des Floridiens, défaits 94-84 chez des Clippers décidément en forme comme en attestent leur quatre succès de rang.