La recrue parisienne, c'est Erding

  • A
  • A
La recrue parisienne, c'est Erding
Partagez sur :

Alors que Guillaume Hoarau, blessé, pourrait être absent pendant les deux prochains mois, le Paris Saint-Germain n'a pas cherché bien loin son remplaçant : en instance de départ, Mevlut Erding va finalement rester au PSG cette saison. Ses quelques minutes passées sur le pré à Toulouse ont été déterminantes et le club, dans un communiqué, se dit "heureux" de continuer l'aventure avec le Turc.

Alors que Guillaume Hoarau, blessé, pourrait être absent pendant les deux prochains mois, le Paris Saint-Germain n'a pas cherché bien loin son remplaçant : en instance de départ, Mevlut Erding va finalement rester au PSG cette saison. Ses quelques minutes passées sur le pré à Toulouse ont été déterminantes et le club, dans un communiqué, se dit "heureux" de continuer l'aventure avec le Turc. Lundi 29 août, 17 heures, sur le site officiel du PSG : "Le Paris Saint-Germain est heureux d'annoncer que son attaquant Mevlut Erding poursuivra la saison sous les couleurs du PSG", lit-on dans un communiqué. On savait Javier Pastore, la recrue phare de cet été, capable de roulettes, passes lumineuses, passements de jambes... Et s'il était aussi capable de changer le cours d'une carrière ? L'Argentin est l'auteur de la - magnifique - passe décisive sur le but inscrit par le Turc dimanche à Toulouse (1-3). Et si Mevlut Erding reste dans la capitale après avoir été annoncé avec insistance du côté de Rennes, c'est sûrement grâce à cette réalisation qui lui a permis de prouver à ses dirigeants qu'il n'avait pas perdu son flair et que, oui, il pouvait être un élément utile à Antoine Kombouaré. D'autant que cette saison va être longue et que Guillaume Hoarau s'est blessé aux adducteurs jeudi dernier, contre Differdange (2-0), en barrages retour de la Ligue Europa. Le Réunionnais va passer des examens ce mardi mais risque de manquer les deux prochains mois de compétition. Ne reste donc que Kévin Gameiro et Javier Pastore comme titulaires à part entière, mais Antoine Kombouaré préfère voir l'Argentin évoluer en soutien d'un attaquant de pointe. Et si l'ancien Lorientais se blesse... Des rumeurs de recrutement d'un attaquant dans les derniers jours du mercato, comme Marco Borriello, se sont du coup propagées comme une traînée de poudre. Mais finalement, le recrutement, c'est sous la forme de la conservation d'un joueur déjà dans l'effectif que Paris l'a effectué. Sans cette blessure de Guillaume Hoarau, et surtout sans cette poignée de minutes très convaincantes passées sur le pré haut-garonnais, Mevlut Erding aurait sans doute rallié Rennes. Là-bas, Pierre Dréossi était en quête d'un attaquant, appréciait son profil, mais se voyait obligé de démentir la venue du Turc le 21 août tout en insinuant que l'intéressé n'était pas le dossier prioritaire : "S'il y a une possibilité, nous essaierons de faire venir un attaquant avant la fin du marché des transferts. Erding est un joueur intéressant mais il y en a d'autres", expliquait le manager général breton. Il y avait également d'autres prétendants. Mais il faut croire que le projet le plus ambitieux était celui de Paris. Le PSG pourrait connaître prochainement des jours dorés. Ce serait dommage de rater cela.