La réaction d'orgueil du Mans

  • A
  • A
La réaction d'orgueil du Mans
Partagez sur :

LIGUE 1 - Sans victoire depuis septembre, Le Mans, qui vient de changer d'entraîneur, a renoué avec les trois points face à Valenciennes (2-1).

Sans victoire depuis septembre, Le Mans, qui vient de changer d'entraîneur, a renoué avec les trois points face à Valenciennes (2-1), lors de la 17e journée.LE MANS-VALENCIENNES: 2-1Le Mans soulagéAvec une seule défaite et un seul nul concédé lors de ses sept derniers matches de Ligue 1, Valenciennes se déplaçait samedi sur la pelouse du Mans avec l'ambition de préserver sa place sur le podium. Du côté des Sarthois, l'ancien adjoint de Paulo Duarte, Arnaud Cormier, promu entraîneur depuis mercredi à la place du technicien portugais, avait pour but de relancer une équipe à la dérive. Sans victoire depuis le mois de septembre, les Manceaux occupaient en effet l'avant-dernière place avant cette rencontre, avec six longueurs de retard sur Saint-Etienne, le premier non-relégable.Le sursaut d'orgueil attendu a bien eu lieu du côté de Léon-Bollée (2-1). L'ouverture du score de Sébastien Corchia (29e) avait mis les Manceaux sur de bons rails, mais l'égalisation rapide de Gaël Danic et l'expulsion de Modibo Maïga laissaient craindre le pire pour les locaux. Malgré leur infériorité numérique, les Sarthois sont parvenus à arracher la victoire en toute fin de match grâce à un très joli coup franc d'Anthony Le Tallec (94e).Un succès acquis dans la douleur mais capital pour Le Mans qui reprend espoir dans la lutte pour le maintien.Prochains matches: Le Mans-Grenoble ; Valenciennes-AuxerreLENS-NICE: 2-0Lens réagit, Nice couleAprès deux défaites subies face à l'OM (0-1) et Boulogne-sur-Mer (1-2), Lens accueillait Nice avec l'ambition de s'éloigner de la zone rouge. Les Sang et Or ont parfaitement rempli leur mission en s'imposant sans grande difficulté (2-0) face à une pâle équipe niçoise, réduite à dix dès la 48e minute suite à l'expulsion de Mamadou Bagayoko. Mais les Nordistes n'ont pas eu besoin d'être en supériorité numérique pour faire la différence. Kanga Akalé (18e) et Toifilou Maoulida (35e) avaient en effet donné l'avantage aux hommes de Jean-Guy Wallemme en première période.Grâce à ces trois points, le club artésien remonte provisoirement à la 13e place, Nice en revanche recule au 15e rang après une série de trois défaites consécutives.Prochains matches: PSG-Lens ; Nancy-Nice