La punition de Benzema

  • A
  • A
La punition de Benzema
Partagez sur :

Alors que beaucoup d'observateurs s'attendaient à voir Karim Benzema aligné face à Barcelone, mardi, en Ligue des champions, José Mourinho a préféré titulariser Gonzalo Higuain. Selon El Pais, le "Special One" n'aurait pas apprécié que le Français ne critique pas l'arbitrage, la veille, en conférence de presse, alors que c'était la ligne choisie par le Portugais...

Alors que beaucoup d'observateurs s'attendaient à voir Karim Benzema aligné face à Barcelone, mardi, en Ligue des champions, José Mourinho a préféré titulariser Gonzalo Higuain. Selon El Pais, le "Special One" n'aurait pas apprécié que le Français ne critique pas l'arbitrage, la veille, en conférence de presse, alors que c'était la ligne choisie par le Portugais... La fin de saison risque d'être bien longue pour le Real Madrid. Eliminée de la Ligue des champions, mardi, face au Barça (0-2, 1-1), la Maison Blanche n'a quasiment aucune chance d'aller chercher le titre en Liga, à quatre journées de la fin. L'ambiance qui règne au sein du club ne devrait pas améliorer ce mois de mai. Et la dernière affaire qui agite le vestiaire merengue concerne Karim Benzema. Meilleur attaquant du Real en 2011, le Français n'a en effet pas joué une seule seconde de la double confrontation européenne avec l'ennemi catalan. Pourtant, la présence de l'ancien Lyonnais, mardi en conférence de presse d'avant-match, pouvait laisser penser qu'il serait bien sur la pelouse, le lendemain, au Camp Nou. Au final, le Français ne s'est jamais levé du banc. Pour El Pais, qui se base sur une source anonyme au sein du vestiaire merengue, la non-présence du buteur français au coup d'envoi tient de la volonté de José Mourinho de punir son attaquant, pour ne pas avoir suivi ses consignes... devant les médias. "si j'étais rentré, j'aurais marqué" Devant les journalistes, Benzema aurait ainsi dû critiquer l'arbitrage, comme le "Special One" le lui avait indiqué. Au lieu de ça, le Tricolore a préféré évacué la question: "Je ne suis pas ici pour parler des arbitres. Je veux parler du match. Nous sommes une grande équipe et nous allons essayer de gagner". Bien loin de la ligne fixée par son coach. Ils étaient pourtant nombreux dans le club - au premier rang d'entre eux, Florentino Perez - à attendre la titularisation du Français, dont la vitesse aurait pu faire du bien pour mettre à mal la défense catalane. Mais José Mourinho aurait ainsi décidé de punir le contrevenant, comme il l'avait fait le week-end dernier face à Saragosse (défaite 2-3), en laissant à la maison Cristiano Ronaldo coupable d'avoir critiqué son système de jeu. Gonzalo Higuain a donc pu faire étalage de toute sa maladresse, tandis qu'Emmanuel Adebayor s'est lui plus illustré par sa faculté à mettre des coups qu'à mettre des buts. En 180 minutes, ces deux-là n'auront donc cadré qu'un seul tir (et encore, le but refusé par M. De Bleeckere au retour). Karim Benzema, lui, peut ruminer, comme le rapporte L'Equipe: "Si j'étais rentré, j'aurais marqué. Ils étaient fatigués". Pas lui...