LA POLEMIQUE - Le PSG doit-il conserver Kombouaré ?

  • A
  • A
LA POLEMIQUE - Le PSG doit-il conserver Kombouaré ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

La rédaction d'Europe 1 est divisée sur le sort à réserver à l'entraîneur du PSG.

Depuis le mois de juillet, son sort est en suspens. Depuis quelques jours, il semble scellé. Antoine Kombouaré va quitter le PSG, annoncent plusieurs titres de presse. Et cela pourrait même se faire avant la trêve hivernale... La rédaction d'Europe 1 s'interroge sur l'utilité pour le club de la capitale, actuel leader de la Ligue 1, de changer ou non d'entraîneur alors que tout va bien. Ou presque...

OUI :  "il lui faut du temps pour construire"

Pascal Normand, du service des sports d'Europe 1

Kombouaré avec Tiéné (930x620)

© MAXPPP

"Antoine Kombouaré doit rester l'entraîneur du PSG. Pourtant, ses jours semblent comptés. Leonardo, le directeur sportif, guette la moindre erreur et n’attend plus qu’un faux-pas (une défaite à Marseille le 27 novembre ?) pour actionner le siège éjectable sur lequel Kombouaré est assis depuis l’arrivée des Qatariens à Paris. Pourquoi donc en vouloir à ce point à l’entraîneur en place ? Paris est seul leader de la Ligue 1 et semble en mesure de remporter le titre de champion. En réalité, le seul défaut de l’entraîneur kanak, c’est de ne pas avoir été choisi par les nouveaux propriétaires. Il ne rentrerait pas dans la case voulue, celle d'entraîneur de renommée internationale. En clair : pas assez titré, pas assez bling-bling. Enfin, les dirigeants parisiens avancent l’argument du beau jeu qui ferait défaut au PSG depuis plusieurs semaines : argument irrecevable pour une équipe en pleine reconstruction ! Pour succéder à Kombouaré, Leonardo aimerait attirer Carlo Ancelotti, son vieil ami du Milan AC, viré de Chelsea la saison dernière. Pour l’instant, Ancelotti, libre de tout contrat, joue les divas et fait monter les enchères en  indiquant que la vie à Londres lui convient bien. Pour se payer la tête d’Antoine Kombouaré, il en coûtera trois millions aux dirigeants parisiens ! Si les Qatariens ont vraiment beaucoup d’argent, ils n’ont pas que des bonnes idées..."

NON : "c'est le sens de l'histoire"

Jean-Charles Banoun, chef du service des sports d'Europe 1

Kombouaré à l'entraînement (930x620)

© MAXPPP

"Que Kombouaré soit ou non un bon entraîneur ne change finalement rien à l’affaire : il sera remplacé très bientôt à la tête du PSG. C’est dans le sens de l’histoire que veulent écrire les nouveaux actionnaires qatariens du club de la capitale. En voulant placer le PSG dans la cour des grands d’Europe,  les Qatariens, qui ont dans le viseur des joueurs de renommée mondiale, ne peuvent se permettre de laisser sur le banc de touche un entraîneur - quels que soient ses résultats depuis le début de la saison - dont le "standing" et le palmarès ne correspondraient pas à cette politique ambitieuse. Antoine Kombouaré, dont on a souvent remarqué cette saison l’agacement face aux questions sur les stars et le nouveau positionnement du PSG, ne se fait d’ailleurs sans doute pas beaucoup d’illusions sur le sujet. Il sait l’échéance inéluctable et le fait que le jeu produit actuellement par le PSG soit jugé moyen ne fait que conforter les tenants de cette thèse : on ne peut construire une grande équipe avec de grands joueurs sans un grand entraîneur. Kombouaré aura eu peu de temps pour prouver qu’il en avait l’étoffe. Son successeur, qu’il soit Carlo Ancelotti ou un autre, en aura sans doute beaucoup plus mais c’est bien connu, on ne prête qu’aux riches... Et, en l’occurrence, aux très, très riches !"