La NFL au point mort

  • A
  • A
La NFL au point mort
@ REUTERS
Partagez sur :

FOOT US - Les propriétaires ont opté pour un "lock-out", grève qui menace la saison 2011.

En quoi consiste un "lock-out" ?

Le "lock-out" (fermeture en anglais) est une grève patronale. Après plus de trois semaines, les négociations entre les propriétaires et les joueurs de NFL n'ont pas abouti. Les premiers ont donc interdit aux seconds l'accès à leurs lieux et outils de travail (centre d'entraînement, stade, matériel, équipements...). Depuis samedi minuit, heure à laquelle a été décrété ce "lock-out", les joueurs ne peuvent plus communiquer avec l'encadrement de leur équipe et le marché des transferts se trouve gelé. Il n'y avait plus eu d'arrêt de travail en NFL depuis 1987.

Quel est l'origine du différend ?

Deux parties sont opposées dans ce dossier : d'un côté, les propriétaires, de l'autre, les joueurs. Il s'agit de se partager un énorme gâteau : les 9,1 milliards de dollars de recettes que génère la NFL chaque année, soit 6,5 milliards d'euros. Sur cette somme, les propriétaires se réservent jusqu'à maintenant un milliard de dollars (715.000 euros), les joueurs se partageant un peu moins de 60% de la somme restante. Dans le nouvel accord collectif, les propriétaires souhaitaient augmenter leur somme fixe et réduire ainsi, de facto, la somme redistribuée aux joueurs. Leur souhait, qui était d'abord de doubler leur "fixe", avec un milliard de dollars supplémentaire, a été revu à la baisse, à 650.000 millions de dollars (465 millions d'euros), puis à 325 millions de dollars (230 millions d'euros). Mais le syndicat des joueurs a décliné cette offre.

Quels sont les autres points de désaccord ?

Outre l'aspect financier, primordial, les joueurs avancent également l'argument de la santé. En effet, l'un des projets de la Ligue, toujours aussi friande de revenus supplémentaires, est de passer le nombre de matches de saison régulière de 16 à 18. Les joueurs dénoncent cette perpective et estiment que la NFL ne prend pas en compte les risques de blessure inhérents à une saison rallongée. En moyenne, la carrière d'un joueur en NFL n'est déjà que de 3,6 ans.

Quelle est l'attitude des joueurs ?

En désaccord avec les propriétaires, l'association des joueurs de la NFL (AJNFL) a choisi de s'auto-dissoudre. Ironiquement, son site Internet, nflplayers.com, annonce une "error 404 : football not found". Les joueurs ont donc la possibilité d'agir individuellement. Une dizaine de joueurs, dont les quarterbacks stars Tom Brady (New England Patriots), Peyton Manning (Indianapolis Colts) et Drew Brees (New Orleans Saints) ont d'ores et déjà décidé d'intenter une action en justice contre les propriétaires. Ils s'appuient sur le "Sherman Act", un texte fédéral lié au régime anti-trust datant de... 1890 !

Quels sont les risques d'un "lock-out" ?

"Nous réglerons le problème et nous le ferons sans annuler aucun match", a estimé le propriétaire des Dallas Cowboys, Jerry Jones. Il est bien optimiste. En effet, les plaintes individuelles déposées par les joueurs pour empêcher le "lock-out" risque d'entraîner un long feuilleton judiciaire. Même si elle ne doit débuter qu'en septembre prochain, la saison NFL 2011 pourrait s'en trouver grandement perturbée, voire annulée. Et le coût serait évidemment gigantesque. D'après les joueurs, la perte pour chaque ville disposant d'une franchise devrait être de 160 millions de dollars (115 millions d'euros). Près de 115.000 emplois pourraient également être menacés... A l'instar de la NFL, la NBA, qui doit signer un nouvel accord salarial avec l'union des joueurs d'ici juin, pourrait également se retrouver dans une situation de "lock-out" cet été. Vous avez dit sport américain en crise ?