La mise au point de "MLD"

  • A
  • A
La mise au point de "MLD"
Partagez sur :

Alors qu'elle avait laissé entendre, en début de semaine, qu'elle était libre de vendre l'OM à n'importe quel moment, Margarita Louis-Dreyfus a tenu jeudi à démentir la rumeur lors d'une rencontre avec les joueurs et le staff au centre d'entraînement. L'occasion aussi pour la propriétaire du club phocéen de mettre un peu la pression sur ces derniers avant le déplacement à Toulouse prévu samedi.

Alors qu'elle avait laissé entendre, en début de semaine, qu'elle était libre de vendre l'OM à n'importe quel moment, Margarita Louis-Dreyfus a tenu jeudi à démentir la rumeur lors d'une rencontre avec les joueurs et le staff au centre d'entraînement. L'occasion aussi pour la propriétaire du club phocéen de mettre un peu la pression sur ces derniers avant le déplacement à Toulouse prévu samedi. Il n'est jamais bon de laisser courir une rumeur, surtout lorsque celle-ci concerne l'Olympique de Marseille. Dans une interview parue dans Le Monde en début de semaine, Margarita Louis-Dreyfus, déçue par les résultats du club - treizième après neuf journées -, en avait profité pour mettre la pression sur l'entraîneur Didier Deschamps. "Je lui ai donné tous les moyens et pouvoirs sportifs pour réussir, c'est à lui de montrer ce qu'il peut faire", avait-elle lâché, estimant que l'OM "ne joue pas comme il le devrait". Mais une phrase de la propriétaire russe avait particulièrement retenu l'attention et entraîné les spéculations sur la Canebière: "Je suis libre de vendre demain, mais ce genre de décision est toujours dur à prendre. Il n'est pas logique que je garde le club. Si j'étais une vraie businesswoman, très raisonnable, je l'aurais déjà vendu. Je ne l'ai pas cédé, même si Robert m'a laissée libre de faire ce que je veux avec Marseille. Robert dépensait son argent par amour de l'OM, le Qatar (actionnaire du PSG, ndlr) pour le business. Mais moi, je ne suis ni Robert ni le Qatar." Labrune défend Deschamps et met la pression sur les joueurs Jeudi, la milliardaire s'est rendue au centre d'entraînement marseillais pour y rencontrer le staff et les joueurs et éteindre l'incendie qui couvait. Elle en a cette fois profité pour rappeler, devant les caméras d'OMtv, qu'en dépit des résultats décevants du début de saison, elle avait "une grande confiance en Didier Deschamps avec qui (elle) discute beaucoup". "MLD" a aussi démenti son éventuelle intention de se débarrasser de l'OM: "Je n'ai aucune envie de vendre le club. J'aime l'OM et la ville de Marseille et j'espère rester ici encore longtemps." De son côté, Vincent Labrune a lui aussi exprimé son soutien envers l'entraîneur, mais aussi tenu à responsabiliser les joueurs. "Ce n'est pas neuf matches de championnat qui vont tout remettre en cause, affirme-t-il. Didier Deschamps est impliqué dans 100% des titres de l'Olympique de Marseille depuis vingt ans. Est-ce que cela lui donne un statut particulier, un droit à l'erreur ? Bien sûr. C'est ce que l'on a dit aujourd'hui (jeudi) aux joueurs. Les principaux responsables de cette situation, ce sont les joueurs et ils ont la chance, dans un moment comme celui-ci, d'avoir quelqu'un comme Didier qui puisse les aider et qui est le mieux placé pour rétablir la situation." Un véritable plaidoyer pour "DD", qui, plus que jamais, semble intouchable sur le banc de l'OM. En revanche, les joueurs savent qu'ils ont de moins en moins de marge de manoeuvre et qu'une nouvelle contreperformance à Toulouse, samedi, pour le compte de la 10e journée, serait particulièrement malvenue.