La Mannschaft freinée

  • A
  • A
La Mannschaft freinée
Partagez sur :

Si elle mène grand train dans les éliminatoires de l'Euro 2012, où elle est invaincue, l'Allemagne n'a pu faire mieux que match nul mercredi, à Gôteborg, en amical, face à la Suède (0-0). A leur décharge, les hommes de Joachim Löw s'alignaient dans une configuration expérimentale, avec l'entrée de plusieurs jeunes joueurs de 20 ans et moins.

Si elle mène grand train dans les éliminatoires de l'Euro 2012, où elle est invaincue, l'Allemagne n'a pu faire mieux que match nul mercredi, à Gôteborg, en amical, face à la Suède (0-0). A leur décharge, les hommes de Joachim Löw s'alignaient dans une configuration expérimentale, avec l'entrée de plusieurs jeunes joueurs de 20 ans et moins. La Mannschaft, demi-finaliste de la dernière Coupe du monde et largement en tête du groupe A des qualifications pour l'Euro 2012 avec quatre victoires glanées en autant de matches, n'a pourtant pu faire mieux qu'un match nul (0-0) ce mercredi, en Suède, face à des Scandinaves, qui rencontrent bien plus de difficultés dans leur campagne éliminatoire, troisièmes du groupe E avec 6 points, soit moitié moins que les leaders hollandais (avec un match en retard toutefois). A noter que Joachim Löw avait décidé de jouer la carte jeune pour ce match, Grosskreutz (22 ans), Gotze (18 ans), Schurrle (20 ans) ou Holtby (20 ans) ayant notamment pris part aux débats. L'affrontement a été très fermé jusqu'à la demi-heure de jeu, aucune équipe n'ayant jusqu'alors frappé au but, quand le Munichois Bastian Schweinsteiger a pris enfin sa chance de loin, obligeant Andreas Isaksson à se coucher. Seul véritable fait marquant du match, la rentrée d'Alexander Gerndt pour la Suède a permis au public de Göteborg d'espérer voir son équipe ouvrir le score. Las, le meilleur buteur du championnat suédois, qui en l'absence d'Ibrahimovic, honorait mercredi sa première sélection sous le maillot jaune et bleu, n'a eu que trop peu de temps pour débloquer la partie.