La magie de Noël ?

  • A
  • A
La magie de Noël ?
Partagez sur :

C'est en toute discrétion que les représentants des joueurs et des propriétaires de franchises NBA ont repris les négociations, depuis deux jours, pour tenter de mettre un terme au lock-out. Les deux parties, qui ont prévu de se revoir vendredi après Thanksgiving, espèrent une reprise de la saison régulière à Noël. Le temps presse.

C'est en toute discrétion que les représentants des joueurs et des propriétaires de franchises NBA ont repris les négociations, depuis deux jours, pour tenter de mettre un terme au lock-out. Les deux parties, qui ont prévu de se revoir vendredi après Thanksgiving, espèrent une reprise de la saison régulière à Noël. Le temps presse. Tout n'est pas perdu. Dix jours après la rupture des négociations concernant le lock-out, joueurs et propriétaires ont apparemment décidé de sauver ce qu'il peut encore l'être. Dans la plus grande discrétion, les représentants de deux camps se sont revus mardi et mercredi, révèle Yahoo! Sports, et ont repris les discussions. Le but est, selon un avocat des joueurs, de mettre un terme à la procédure judiciaire contre la NBA entamée par Carmelo Anthony, Kevin Durant et d'autres dans une cour du Minnesota. L'autre priorité est, évidemment, que les deux parties s'entendent enfin, et au plus vite, pour arrêter cette grève patronale qui dure depuis maintenant 147 jours. Le commissionnaire de la ligue nord-américaine, David Stern, a répété plusieurs fois qu'il faudrait environ trente jours entre un éventuel accord et le début officiel de la saison régulière. Or, Noël approche et les différents acteurs de ce mauvais soap savent pertinemment quel impact médiatique ont les matches programmés à cette période-là. Une saison à 66 matches par équipe ? Pour qu'ils aient lieu, il n'y a donc pas beaucoup d'alternatives: joueurs et propriétaires doivent tomber d'accord rapidement. S'ils ont prévu de faire une pause pendant Thanksgiving, ce jeudi, les deux parties auraient d'ores et déjà prévu de se revoir le lendemain. Certains ont même annoncé qu'un accord pourrait être trouvé d'ici lundi. Pourquoi les négociations aboutiraient en quelques jours alors qu'elles ont à chaque fois échoué, même lorsque le NBPA et les patrons d'équipes semblaient sur la même longueur d'ondes ? Parce que certaines franchises commencent sérieusement à s'impatienter. Selon ESPN.com, le Heat, le Magic, les Suns, les Celtics et les Lakers feraient ainsi le forcing pour qu'un deal soit ficelé ce week-end. La NBA serait à nouveau prête à proposer au syndicat des joueurs un partage des revenus (BRI) équitable sur une base, donc, de 50-50. Si elle débutait à Noël, la saison compterait alors 66 matches par équipe au lieu de 82 habituellement. Les jours qui viennent seront capitaux. Les fans croisent les doigts. Le menu que la ligue leur proposerait le 25 décembre, avec Miami-Dallas, remake des dernières Finals, Chicago-Los Angeles et Boston-New York, est alléchant.