La Lituanie marque les esprits

  • A
  • A
La Lituanie marque les esprits
@ Reuters
Partagez sur :

BASKET - La Lituanie a surclassé l'Argentine (104-85) jeudi en quarts de finale du Mondial.

BASKET - La Lituanie a surclassé l'Argentine (104-85) jeudi en quarts de finale du Mondial. Les héros étaient fatigués. Vainqueurs au forceps du Brésil à l'issue d'un duel fratricide au tour précédent (93-89), les Argentins ont craqué jeudi face à une étonnante équipe de Lituanie, s'inclinant au final 104 à 85, après avoir compté vingt points de débours à la pause (50-30). A l'image d'un Luis Scola, toujours meilleur marqueur du Mondial mais méconnaissable (7 points à la pause, 13 au final) et régulièrement victime de prise à trois, les Sud-Américains ont donc subi la loi de Lituaniens diablement accrocheurs et surtout particulièrement en verve derrière l'arc (8/8 pour commencer, 12/24 à la fin), qui s'invitent pour la première fois de leur histoire dans le dernier carré de la compétition. Une équipe qui n'avait ainsi jamais dépassé le stade des quarts de finale (7e en 1998 et 2006) et qui ne s'est cette fois pas exclusivement reposée sur sa star Linas Kleiza (17 points), mais à au contraire bénéficié de l'exceptionnel apport d'une ligne arrière rapidement incandescente et d'une incroyable densité (sept joueurs à 12 points ou plus, trois à plus de 16 points), avec Simas Jasaitis en tête d'affiche (19 points à 4/7 à 3 points). Une énorme satisfaction pour le jeune entraineur Kestutis Kemzura, lassé des entames poussives des siens et qui le leur avait fait savoir avant ce match. Après avoir remonté avec brio des rencontres bien mal engagées face au Canada, à l'Espagne, à la France et enfin à la Chine en huitièmes, les Lituaniens ont visiblement bien retenu la leçon, attaquant ce dernier quart de finale pied au plancher, à tel point qu'il n'y eu match que l'espace d'un quart-temps, et encore. Car si, après un début équilibré (9-10, 4e), le premier éclat n'intervient qu'à l'issue des cinq premières minutes, sous l'impulsion de Jankunas (17-10, 5e), les Argentins ne vont finalement exister que quelques instants, jusqu'à ces cinq points consécutifs de Jasen qui les ramènent à quatre longueurs (21-17, 8e). L'épilogue de ce premier acte est alors cauchemardesque pour les hommes de Sergio Hernandez, qui voient Delininkaitis et Jankunas allumer derrière la ligne des 6.25 m et leur mettre dix points dans la vue (28-18, 10e). Les Lituaniens passent même à 8/8 aux tirs primés (44-28, 17e), alors que leurs adversaires doivent patienter jusqu'à la 25e minute pour inscrire leur premier trois-points, après onze échecs inauguraux (66-39) ! Le reste du match ne va être, malgré un très bon Delfino (25 points), qu'un long supplice pour des Sud-Américains qui naviguent toujours aux alentours des vingt points (72-47, 26e), pour finalement concéder cette bien lourde défaite (104-85). Mais de là à faire de la Lituanie un favori avant d'aller défier les Etats-Unis...