La Ligue 1 bientôt sur Al-Jazira ?

  • A
  • A
La Ligue 1 bientôt sur Al-Jazira ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

LIGUE 1 - La chaîne qatarienne s'est positionnée pour acquérir les droits télé de la L1.

La Ligue de football professionnel (LFP) a annoncé lundi le nom des trois diffuseurs qui ont fait acte de candidature pour les droits audiovisuels de la Ligue 1 pour la période 2012-16 : Canal+, Orange Sport et... Al-Jazira. Le groupe qatarien constitue donc le fameux joker dans la manche de Frédéric Thiriez, le président de la LFP.

Pour la Ligue, cette offre venue du Qatar est une aubaine. En effet, Orange Sport a d'ores et déjà annoncé ne s'intéresser qu'au marché de la diffusion sur les mobiles. De son côté, Canal+, le diffuseur historique, ne tient pas forcément à renforcer son offre actuelle (un seul match en intégralité contre trois entre 2004 et 2008). Avec sa puissance financière, le groupe qatarien pourrait permettre à la Ligue de ne pas revoir son principal produit d'appel à la baisse.

Le Qatar investit (dans) la Ligue 1

La candidature d'Al-Jazira Sport symbolise l'envie du Qatar d'investir (dans) la Ligue 1. Il y a d'abord eu le rachat de 70% des parts du Paris-SG par le fils de l'émir du Qatar puis l'acquisition (déjà) des droits de diffusion à l'international par Al-Jazira Sport. Pourquoi un tel intérêt soudain pour le "spectacle de la Ligue 1" ? "Avec les événements à venir comme l'Euro 2016, c'est une Ligue qui peut présenter un avenir et des perspectives d'investissement intéressants", estime Didier Primault, économiste au centre du droit et d'économie du sport (CDES).

"Le foot français a des atouts", explique Didier Primault :

On ne connaît pas, pour le moment, les lots sur lesquels a misé Al-Jazira. Pour éviter une baisse des droits, qui sont aujourd'hui de 660 millions d'euros, la LFP a fait le pari d'une journée étalée sur trois jours : un match le vendredi à 21h00, 6 matches le samedi (un à 17h00, quatre à 19h00, un à 21h00) et trois matches le dimanche (un à 14h00, un à 17h00, un à 21h00). Et la Ligue a morcelé son offre en neuf lots.

Dans l'esprit de la LFP, la L1 vaut toujours 660 millions. Les prix de réserve (rendus publics pour la première fois lundi) pour les 6 premiers lots atteignent 600 millions d'euros. Si l'on y ajoute les droits mobiles (environ 60 millions d'euros), on atteint le fameux chiffre de 660 millions. La LFP étudiera jeudi les volets qualitatifs et financiers des offres, avant d'annoncer le nom des vainqueurs et l'attribution des lots.