La Liga repart

  • A
  • A
La Liga repart
Partagez sur :

Bien que l'on pouvait craindre un nouveau report, le championnat d'Espagne débutera finalement samedi avec une semaine de retard. Le syndicat des joueurs s'est entendu ce jeudi avec la Ligue de football espagnole pour cesser la grève ayant pour but de permettre à chaque joueur de percevoir un salaire malgré les difficultés financières rencontrées par les clubs.

Bien que l'on pouvait craindre un nouveau report, le championnat d'Espagne débutera finalement samedi avec une semaine de retard. Le syndicat des joueurs s'est entendu ce jeudi avec la Ligue de football espagnole pour cesser la grève ayant pour but de permettre à chaque joueur de percevoir un salaire malgré les difficultés financières rencontrées par les clubs. Que les inconditionnels du football ibérique se rassurent, la Liga reprend ses droits ce week-end. Initialement prévue la semaine passée mais reportée en raison du conflit opposant le syndicat des joueurs professionnels à la Ligue espagnole de football, l'ouverture de la saison 2011-12 aura finalement lieu en fin de semaine avec le maintien de la deuxième journée. Après plusieurs jours de négociation, durant lesquels chacune des parties aura défendu bec et ongles ses propres intérêts, la LFP et l'AFE, association des joueurs de football espagnols, sont enfin parvenus à trouver un terrain d'entente permettant de débloquer la situation de l'autre côté des Pyrénées et de mettre fin à cette grève qui paralyse le championnat d'Espagne depuis une semaine. Pourtant, la partie était loin d'être gagnée. Mardi, au terme d'une réunion longue de six heures, Luis Gil se montrait même assez pessimiste quant à l'issue des négociations. "Nous travaillons beaucoup mais les différences ne s'estompent pas et aujourd'hui, le problème reste le même", confessait le porte-parole du syndicat des joueurs (AFE). Nullement décidés à faire des compromis, les joueurs réaffirmaient leur volonté d'élaborer une nouvelle convention collective destinée à les protéger contre d'hypothétiques faillites des clubs et exigeaient un paiement immédiat de leurs salaires impayés, lesquels concernent quelques 200 joueurs et avoisinent les 50 millions d'euros. L'AFE se disait même prête à prolonger la grève aussi longtemps que nécessaire pour obtenir gain de cause. De son côté, la Ligue, qui avait proposé au début du mois un fonds de garantie de 10 millions d'euros par saison, enveloppe jugée nettement insuffisante par le syndicat des joueurs, avouait ne pas pouvoir répondre aux attentes financières des joueurs. La situation paraissait bloquée... jusqu'à cette septième réunion longue de 12 heures, entre mercredi et jeudi, débouchant sur la fin de la grève. "Le comité de grève de l'AFE et la Ligue de football professionnel (LFP) ont passé un accord qui garantit les salaires des footballeurs de différentes façons", s'est ainsi félicité l'AFE, via un communiqué depuis le siège de la LFP, annonçant la fin des hostilités. Si le détail de l'accord trouvé entre les deux parties n'a pas encore été rendu public, les acteurs du ballon rond retrouveront les pelouses ibériques dès samedi, et c'est bien là l'essentiel. Le Sporting Gijon et la Real Sociedad ouvriront le bal de cette saison 2010-11 à partir de 18h, à l'occasion de la deuxième journée. De son côté le Real tentera de venir à bout de Saragosse hors de ses bases dimanche tandis que l'ogre barcelonais tentera d'en découdre avec Villarreal le lendemain. La première levée a quant à elle été reprogrammée au 22 janvier prochain.