La Lettonie renverse les Bleus

  • A
  • A
La Lettonie renverse les Bleus
Partagez sur :

L'équipe de France est tombé sur un os, samedi à Berne, en concédant une sévère défaite face à la Lettonie (1-7) lors du Tour principal des Mondiaux de hockey-sur-glace. Les Bleus n'ont donc pu redresser la barre après le lourd revers de vendredi contre les Etats-Unis (2-6).

L'équipe de France est tombé sur un os, samedi à Berne, en concédant une sévère défaite face à la Lettonie (1-7) lors du Tour principal des Mondiaux de hockey-sur-glace. Les Bleus n'ont donc pu redresser la barre après le lourd revers de vendredi contre les Etats-Unis (2-6).Le sélectionneur de l'équipe de France, Dave Henderson, l'avait annoncé avant les Championnats du monde: le seul objectif envisageable était le maintien parmi l'élite. Il n'y a donc rien de surprenant à ce que les Bleus, déjà assurés de rester dans le gratin du hockey mondial l'an prochain, enchaînent les déculottées lors du Tour principal. Vingt-quatre heures après avoir bu la tasse contre les Américains (2-6), les Français ont été glacés sur place par la Lettonie (1-7), ce samedi à Berne, dans le groupe E. Une défaite qui reste malgré tout assez lourde quand on se souvient que les hockeyeurs tricolores avaient dominé ces mêmes Lettons au cours de la préparation aux Mondiaux.Mais le contexte est différent. Les Français s'en sont aperçus. En infériorité numérique dès la première période, suite aux deux minutes de pénalité prises par Rozenthal, ils ont dû se résoudre au but en power-play de Nizivus (1-0, 7e). Une ouverture du score qui n'a pas fait trop de dégâts puisque les hommes de Dave Henderson ont ensuite bien tenu. Mais le deuxième but adverse, de Cipulis (2-0, 21e), dès l'entame du deuxième tiers-temps, leur a coupé les jambes. Lévèque, puis Zwikel par deux fois, ont tour à tour écopé de deux minutes de pénalité, et Darzins a profité de cette nervosité pour tripler la mise (3-0, 23e). Avec un tel écart, le match était plié. La dernière période l'a même complètement chiffonné, les Baltes aggravant la marque de manière assez cruelle.En moins de dix minutes, la Lettonie a écrasé son adversaire grâce à Skrastins (4-0, 46e), Jerofejevs (5-0, 48e), Ankipans (6-1, 52e) et Cipulis (7-1, 52e), Tardif sauvant l'honneur des siens sur une assistance de Da Costa (1-5, 51e). Le fossé entre l'équipe de France et ses homologues dans ce groupe E du Tour principal reste grand. Et ce ne sera certainement pas le dernier match que les Bleus joueront face à la Suède, lundi prochain, qui prouvera le contraire. Mais s'ils parviennent à se stabiliser à ce niveau encore un ou deux ans de plus, alors les hockeyeurs tricolores pourront espérer viser plus haut que le maintien. Pour l'instant, ce n'est pas le cas. Difficile de les blâmer, quoiqu'en disent leurs deux dernières défaites.