La Juve veut sauver les meubles

  • A
  • A
La Juve veut sauver les meubles
@ Reuters
Partagez sur :

SERIE A - Après une semaine désastreuse, la Juve affronte Naples.

SERIE A - Après une semaine désastreuse, la Juve affronte Naples."Si on n'arrive pas à accrocher la quatrième place, ça signifiera que j'aurai failli à ma mission." Débarqué en pompier fin janvier pour remplacer un Ciro Ferrara sans solution, Alberto Zaccheroni n'a pas encore réussi à éteindre l'incendie qui ravage la Juventus Turin depuis le début de saison. Tout juste a-t-il étouffé pour de bon les espoirs de titre des tifosi. Que ce soit en Serie A, où les Bianconeri n'avaient déjà plus beaucoup d'espoirs avant sa nomination sur le banc, en Ligue Europa, qu'ils ont quittée par la petite porte contre Fulham la semaine passée en huitièmes de finale, ou en Coupe d'Italie, où ils ont eu le malheur de croiser l'Inter Milan en quarts, ils ont tiré un trait sur tous les tableaux. Ne leur reste plus qu'un seul objectif: se qualifier pour la prochaine Ligue des champions. Le minimum pour un club de ce standing. Y arriveront-ils ? Une question presque surréaliste vu l'effectif turinois mais pas si idiote. Sixième de Serie A avant son déplacement à Naples ce jeudi lors de la 30e journée, la Vielle Dame ne marche plus droit. Et le revers concédé ce week-end face à la Sampdoria de Gênes (0-1) est venu lui mettre un nouveau coup derrière la tête. Sissoko: "Nous n'avons pas peur""C'était une semaine désastreuse, depuis le match contre Sienne jusqu'à l'élimination en Ligue Europa en passant par le magnifique but de Cassano dans une soirée où nos deux équipes étaient à égalité avant cette action, admet Alessandro Del Piero dans le Daily Mirror. On a pris une grosse claque. Il reste maintenant neuf matches et nous n'avons plus le droit à l'erreur. C'est dommage. Avec "Zac" nous nous étions ressaisis et en sept jours nous avons ruiné un mois et demi de travail." Si cette dynamique se poursuit, c'est même toute la saison de la Juventus qui pourrait être ruinée. Un exercice que les Bianconeri ont débuté avec l'étiquette sans doute trop rêche de concurrents sérieux à l'Inter Milan. Mais le recrutement, que beaucoup voyaient idéal avec notamment Felipe Melo et Diego, s'avère être un désastre sportif. Les blessures à répétition de plusieurs joueurs n'ont pas non plus aidé à ce que l'effectif gagne en stabilité. Quant au changement d'entraîneur, il commence doucement à montrer ses limites. Inquiétant ? "Il y a beaucoup de colère, nous ne pouvons pas nous exprimer comme nous le souhaitons, nous sommes très remontés, enrage Mohamed Sissoko sur la chaîne du club. Nous voulons gagner, mais il y a quelque chose qui ne passe pas. C'est un moment difficile, à partir duquel nous voulons sortir la tête haute. Nous n'avons pas peur, peut-être qu'il nous manque seulement un peu de confiance." Une défaite sur la pelouse du Napoli, son poursuivant direct au classement, pourrait éjecter la Juve des places qualificatives en Ligue Europa.