La Juve en profite...

  • A
  • A
La Juve en profite...
Partagez sur :

En clôture de la 16e journée de Serie A, la Lazio Rome et l'Udinese, les deux surprises de la saison, se sont quittées sur un match nul riche en buts (2-2), mais qui n'arrange vraiment personne, hormis la Juve. Les Turinois, vainqueurs de Novara (2-0) dans l'après-midi, reprennent seuls les commandes du classement, devant l'AC Milan. L'Inter est 5e.

En clôture de la 16e journée de Serie A, la Lazio Rome et l'Udinese, les deux surprises de la saison, se sont quittées sur un match nul riche en buts (2-2), mais qui n'arrange vraiment personne, hormis la Juve. Les Turinois, vainqueurs de Novara (2-0) dans l'après-midi, reprennent seuls les commandes du classement, devant l'AC Milan. L'Inter est 5e. Le spectacle a été au rendez-vous au Stadio Olimpico dimanche soir. En clôture de la 16e journée de Serie A, la Lazio Rome et l'Udinese n'ont pu se départager (2-2), ce qui fait les affaires de leurs rivaux. Comme les points, les regrets sont partagés. Si Guidolin a choisi de laisser Di Natale sur le banc au coup d'envoi, ce sont bien les Frioulans qui parviennent à marquer les premiers. Sur un centre de Pasquale, Floro Flores surgit au premier poteau pour fusiller Bizarri (0-1, 28e). Un temps assommée, la Lazio, qui semblait pourtant être mieux rentrée dans la rencontre, va mettre un quart d'heure à réagir. Lulic profite de l'attentisme de la défense de l'Udinese pour place une frappe victorieuse des 20 mètres (1-1, 44e). Dès la reprise, c'est l'inévitable Klose qui y va de son petit but. Bien placé au deuxième poteau, l'international allemand voit sa volée ramenée dans le but par Ferronetti pour le 2-1 (52e). Cette fois, c'est au tour de l'Udinese d'être dans les cordes, mais pas KO, car Handanovic sauve par deux fois son équipe devant Klose (68e) et Hernanes (73e). Guidolin en profite pour sortir son atout maître : Di Natale. Entré à la 66e minute, le meilleur buteur italien des deux dernières saisons ne marque pas, mais envoie Pinzi au but, pour l'égalisation (2-2, 74e). Plus rien ne sera marqué, pour le plus grand plaisir des autres cadors de Serie A. Victorieuse contre Novara (2-0), dans l'après-midi, grâce à Pepe et Quagliarella (deux anciens d'Udine...), la Juventus en profite pour prendre seule les commandes du classement, devant l'AC Milan, vainqueur la veille de Sienne (2-0). L'Udinese (3e) et la Lazio (4e) sont les grands perdants de la journée, mais conservent encore une solide marge sur leurs poursuivants. La faute à Naples, qui s'est incliné à San Paolo contre l'AS Roma (1-3), et qui cède du coup sa cinquième place à l'Inter Milan...