La Juve cède du terrain

  • A
  • A
La Juve cède du terrain
Partagez sur :

SERIE A: La Juventus a perdu des points précieux face à Naples (2-3), samedi, dans le cadre de la 11e journée de Serie A.

La Juventus Turin fait grise mine ! En s'inclinant sur sa pelouse face au Napoli (2-3) dans le cadre de la 11e journée de Serie A, les Turinois ont réalisé une très mauvaise opération, laissant l'opportunité au leader interiste, vainqueur de Livourne ce dimanche (0-2), de s'envoler au classement général. Sept points séparent désormais l'Inter Milan de son dauphin turinois.Le jour et la nuit. Les performances turinoises, entre l'étincelante victoire de mardi soir face à la Samp et l'incroyable défaite samedi soir face à Naples, ont tutoyé les sommets avant de toucher le fond. Pourtant, sur la lancée de leur démonstration en milieu de semaine, les hommes de Ciro Ferrara se montrent réalistes lorsque Trezeguet inscrit son cinquième but de la saison à la 35e minute. Un but vite suivi par un autre signé Giovinco au retour des vestiaires. 2-0 pour la Juve, qui revient à ce moment-là à un point de l'Inter et continue de s'affirmer comme le seul véritable rival des Nerazzurri.C'est sans compter sur la formidable réaction du Napoli, qui va inscrire deux buts coup sur coup aux 59e et 64e par Hamsik et Datolo, au milieu d'une défense turinoise étrangement apathique. Hamsik sera même à la conclusion d'une contre-attaque en fin de match, à la 81e, s'offrant un doublé synonyme de défaite pour les joueurs de la Vieille Dame. Et comme pour illustrer leur chute vertigineuse en l'espace de deux matches, Amauri, auteur d'un doublé face à Gênes, est exclu en fin de match.L'Inter poursuit sa routeToutes ces mésaventures, l'Inter en est loin, très loin. En déplacement sur la pelouse de Livourne, modeste relégable, les Nerazzurri n'ont pas convaincu par le jeu pratiqué, ils ont parfois été mis en danger, mais ils sont repartis avec les trois points. Deux buts inscrits en seconde période, signés Milito et Maicon, ont suffi aux hommes de José Mourinho pour s'imposer, et porter à sept le nombre de points d'avance sur leur poursuivant turinois. Après seulement onze journées, la voie semble déjà toute tracée pour le triple champion en titre. Son frère ennemi de l'AC Milan connaît pour sa part un net redressement, après un début de saison plus que compliqué. Annoncée vieillissante, l'équipe entraînée par Leonardo retrouve une seconde jeunesse, comme en atteste la victoire acquise face à Parme samedi soir (2-0). Le symbole de ce renouveau a pour nom Ronaldinho, clairement à court de forme en début d'exercice et qui s'est offert deux passes décisives pour le même Borriello, lui aussi revenant de nulle part. Ce sixième match sans défaite permet à l'AC Milan de se replacer à la quatrième place du classement, deux points seulement derrière la Juventus et la Sampdoria, qui n'a pu faire mieux que 0-0 face à Bari. Les autres matches ont enfin été marqués par le réveil de la Roma, victorieuse de Bologne 2-1, après avoir pourtant été menée. Vucinic et Perrotta ont été les sauveurs de la Louve, qui se donne de l'air par rapport à la zone rouge, dans laquelle Livourne, donc, Catane, battu sur le terrain de la Fiorentina (3-1) et Sienne, tenu en échec par la Lazio (1-1), sont englués.