La journée au rebond

  • A
  • A
La journée au rebond
Partagez sur :

Des paroles aux actes, retrouvez tout ce qu'il s'est passé lors de la 13e journée de Pro A. Certes devancé par Chalon et Gravelines-Dunkerque au classement, Le Mans s'est à cette occasion imposé en champion potentiel, devant le PL. Ce tandis que le Palois Teddy Gipson réalisait un petit miracle contre l'Asvel et qu'Orléans décrochait son billet pour les As. En revanche, Roanne a failli à domicile et Nanterre s'est enfoncé au grand dam de son entraîneur.

Des paroles aux actes, retrouvez tout ce qu'il s'est passé lors de la 13e journée de Pro A. Certes devancé par Chalon et Gravelines-Dunkerque au classement, Le Mans s'est à cette occasion imposé en champion potentiel, devant le PL. Ce tandis que le Palois Teddy Gipson réalisait un petit miracle contre l'Asvel et qu'Orléans décrochait son billet pour les As. En revanche, Roanne a failli à domicile et Nanterre s'est enfoncé au grand dam de son entraîneur. LE TOP: Le Mans Une leçon ! Le mot est fort mais employé par Christophe Denis en personne. Mardi soir à Antarès, l'entraîneur du Paris-Levallois admettait sans mal la supériorité d'un MSB tonitruant. "Ce soir, nous n'avons pas été ridicules mais nous avons pris une leçon en termes d'intensité et de réalisation. Le Mans peut sans doute viser le titre cette saison. C'est en tout cas un exemple à suivre." L'hommage est appuyé, mais en rien exagéré. Dominateurs dans tous les secteurs de jeu, les Sarthois n'ont laissé aucune chance à ce prétendant au podium qu'était le PL, l'emportant 99-76 après avoir empoché chacun des quart-temps. Avec une évaluation collective poussée à 120 et seulement 11 balles perdues sur l'ensemble de la partie, les Manceaux ont régné en maîtres sur leur parquet, faisant honneur du reste à leur statut de meilleure attaque de Pro A (84,8 points de moyenne). Si bien que le contraste est saisissant avec ce MSB qui l'an dernier brillait par sa rigueur défensive mais peinait à emballer ses matches. Taylor Rochestie, le meneur américain issu de la pépinière de Washington State, n'est pas étranger à l'affaire, lui qui a encore compilé 21 points, 10 passes et 5 rebonds en cette 13e levée de championnat. LE FLOP: Roanne Incapable de s'imposer en parquet hostile, Roanne avait eu le mérite jusqu'alors de compenser devant son public, signant six victoires de rang à la Halle Vacheresse depuis le début de saison. Appelée à recevoir une deuxième fois de suite en dix jours, la Chorale n'a pas su préserver sa série, défaite par un Elan Chalonnais qui lui voyage bien (69-76), avec un revers seulement concédé loin du Colisée, à l'Astroballe. Un co-leader qui aura obtenu là une sixième victoire de rang, porté par ses artilleurs Malcolm Delaney (17 points et 5 passes) ou Steed Tchicamboud (16 points et 9 rebonds). Malgré les 22 points et 11 rebonds de John Holland, Roanne reste ainsi neuvième au classement. Heureusement que la place aux As est assurée, la Chorale étant l'hôte de cette compétition qui se déroulera du 16 et 19 février. LE JOUEUR: Teddy Gipson L'Elan Béarnais a eu l'entre deux fêtes profitable et c'est en partie grâce à lui ! Teddy Gipson ne s'est pas contenté d'inscrire 17 points, 5 rebonds et 4 passes sur sa feuille de stats, il a tout simplement donné la victoire aux siens, en trouvant la faille au buzzer et en position acrobatique alors que l'Asvel était en passe de l'emporter (92-91). Avec les 10 premiers points de la partie à leur actif (10-0 au bout de deux minutes), les Palois avaient il est vrai affiché leur ambition de ne pas basculer en 2012 en flirtant de trop près avec la zone rouge. "Ce shoot est bien entendu jouissif mais on était tous concernés ce soir", dixit le héros béarnais. Un Teddy Gipson au club depuis 2009 qui avait déjà largement contribué à la promotion de l'Elan voilà 18 mois. LA PHRASE: "De la bouillie de basket", par Pascal Donnadieu (Nanterre) C'est peu dire que Pascal Donnadieu n'était pas satisfait de ses troupes mardi soir. Capable du meilleur comme du pire, Nanterre a enregistré lors de la 13e journée sa quatrième défaite à domicile de la saison, surpris dans son antre par Le Havre (69-86). Là est tout le problème pour un promu qui a littéralement abdiqué après le repos. Nancy, Gravelines-Dunkerque ou Chalon, les trois premiers bourreaux des Franciliens au Palais des Sports, passent encore, les Normands, eux, sont des concurrents directs dans la course au maintien.Des rivaux qui n'avaient du reste pas gagné un match encore à l'extérieur. "On a fait de la bouillie de basket. C'est une faillite totale", a déploré Pascal Donnadieu en fin de partie, pour le moins courroucé d'avoir vu ses joueurs baisser ainsi les bras. LE CHIFFRE : 1. Il n'y a plus qu'un billet en jeu pour la Semaine des As ! Mardi soir, Chalon, Gravelines-Dunkerque, Le Mans, Nancy, le Paris-Levallois et l'hôte roannais ont été rejoints par Orléans, tombeur de Dijon pour un petit point. Malgré quelques sueurs froides, et un avantage de 17 longueurs à la pause (25-42) réduit à peau de chagrin dans le troisième quart-temps (41-42 à la 24e minute), l'OLB est parvenu à ses fins devant un concurrent direct. Une JDA qui jouera certainement sa place aux As contre l'Asvel lors de la prochaine journée de championnat, le 14 janvier. Les deux formations partageant à l'heure actuelle le septième et dernier strapontin qualificatif pour l'événement...