La Jaked autorisée pour les Mondiaux

  • A
  • A
La Jaked autorisée pour les Mondiaux
Partagez sur :

On s'y attendait et le site de la Fina l'a confirmé dès 8 heures, ce lundi matin, sur son site officiel. Plusieurs combinaisons 100 % polyuréthane seront bien autorisées aux prochains Mondiaux de Rome fin juillet y compris la fameuse Jaked 01. Les Championnats risquent donc de tourner à la mascarade...

On s'y attendait et le site de la Fina l'a confirmé dès 8 heures, ce lundi matin, sur son site officiel. Plusieurs combinaisons 100 % polyuréthane seront bien autorisées aux prochains Mondiaux de Rome fin juillet y compris la fameuse Jaked 01. Les Championnats risquent donc de tourner à la mascarade...Nouvelle victoire, mais hors de l'eau cette fois-ci, de la Jaked 01, cette combinaison tout polyuréthane qui, depuis quelques mois déjà, défraie la chronique. Retoquée il y a un mois par la Fédération internationale de natation (Fina), le produit phare de la petite firme lombarde, partenaire, rappelons-le, de la Fédération italienne (FIN), sera pourtant bien de retour le mois prochain à Rome où se disputeront les Mondiaux (26 juillet-2 août). Cette décision prise ce week-end par les dirigeants de la Fina, lesquels n'ont pas suivi l'avis défavorable sur ces combinaisons rendu jeudi soir par leur commission d'homologation, met en péril ces Championnats du monde qui risquent fort de ressembler à une vaste farce, comme le craignait Grant Stoelwinder, l'entraîneur d'Eamon Sullivan.Frileuse, pour ne pas dire lâche, la Fina, qui assure dans son communiqué qu'elle continuera son processus d'évaluation en vue de 2010 pour un retour progressif au tout-tissu, s'est cachée derrière un manque de moyens et de temps pour finalement remettre dans les bassins certaines combinaisons tout polyuréthane dont l'effet d'air trapping (bulles d'air emprisonnées favorisant la portance) n'est visiblement pas avéré. "L'exécutif a estimé que prouver l'effet d'air trapping en situation d'utilisation était complexe et que cela exigerait un temps considérable d'élaborer les mécanismes de contrôle et les méthodes de tests qui permettraient de mettre cet effet en évidence avec une certitude absolue", peut-on lire dans ce communiqué où les enjeux commerciaux sont également évoqués du bout des lèvres. Bernard et Phelps lésés ?L'homologation de ces combinaisons tout polyuréthane va ramener la natation dans la situation ubuesque vécue lors des championnats de France de Montpellier, c'est-à-dire à une compétition sans fondement au cours de laquelle les records du monde vont tomber comme à Gravelotte et où, pire encore, quelques inconnus équipés de cette tristement célèbre Jaked 01 pourront rivaliser avec des médaillés olympiques. Car là est le drame de cette «combine», celui de niveler les performances par le bas et non par le haut. Qui dit gagnants, dit perdants. Et ils risquent d'être nombreux. On pense à la majorité des Australiens et des Américains, dont Michael Phelps, sous contrat avec Speedo qui n'a pas développé de combinaison tout polyuréthane, se contentant de sa LZR à l'origine de cette surenchère technologique. On pense aussi à Alain Bernard qui ne pourra enfiler à Rome la X-Glide d'Arena, celle qu'il avait sur le dos à Montpellier pour battre le record du monde du 100 mètres (46"94), seule une version modifiée (avec des bandes de tissu sur les flancs) ayant été validée par la Fina, qui a par ailleurs annoncé dans la foulée que le temps de l'Antibois réalisé dans l'Hérault était invalidé. Derrière cette décision qui cache d'énormes enjeux politiques et financiers, les procès risquent d'affluer. Quant à la Jaked 01, à l'origine de la discorde, elle pullulera à Rome où la firme italienne devra la mettre gratuitement à disposition des nageurs. Le risque qu'elle fait prendre à la natation ne sera lui pas gratuit.