La guerre des étoiles...

  • A
  • A
La guerre des étoiles...
Partagez sur :

Le match de Liga programmé samedi entre le Real Madrid et le FC Barcelone donnera le coup d'envoi d'une série de quatre clasicos en l'espace de 18 jours. Les amateurs de football vont être gâtés alors que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne vont pas se lâcher. Coup de projecteur sur deux stars au coeur de toutes les attentions.

Le match de Liga programmé samedi entre le Real Madrid et le FC Barcelone donnera le coup d'envoi d'une série de quatre clasicos en l'espace de 18 jours. Les amateurs de football vont être gâtés alors que Lionel Messi et Cristiano Ronaldo ne vont pas se lâcher. Coup de projecteur sur deux stars au coeur de toutes les attentions. Leurs statistiques Cristiano Ronaldo comme Lionel Messi affolent les compteurs dans cet exercice 2010-2011. La star du Real Madrid et son homologue barcelonais incarnent même une efficacité d'une autre époque. Si le Portugais impressionne avec 7 passes décisives et 28 buts en autant de matches de Liga disputés, que dire de Lionel Messi ? Avec 29 buts et 18 passes décisives en 28 rencontres de championnat, la puce la plus célèbre de la planète offre un rendement d'extra-terrestre. Preuve en est, l'Argentin a battu mardi le record de buts du Barça au cours d'une seule et même saison, inscrivant sur le terrain du Shakhtar Donetsk son 48e but en 46 matches, toutes compétitions confondues. CR7 se "contente", lui, de 41 réalisations en 45 apparitions. Leur influence sur l'équipe Statistiquement, le FC Barcelone dépend davantage de Lionel Messi que le Real Madrid de Cristiano Ronaldo. L'Argentin a ainsi été impliqué dans 55,29% des buts du Barça cette saison contre 48,61% des réalisations merengues pour le Portugais. "Ce sont deux joueurs exceptionnels, hors du commun, qui jouent un rôle énorme. Ils sont fondamentaux pour les matches de cette dimension. Peut-être que le Real Madrid a plus de réponses collectives sans Cristiano que le Barça sans Messi", estime Jorge Valdano, directeur sportif... du Real Madrid. Le dirigeant argentin n'a malgré tout pas tort puisque l'effectif pléthorique du Real Madrid offre plus de possibilités que le court et parfois exigu squad blaugrana. Leur forme du moment Les amateurs de ballon rond n'ont aucun souci à se faire: Cristiano Ronaldo et Lionel Messi abordent ce premier Clasico en pleine possession de leurs moyens. Il suffit de s'attarder sur les événements survenus en milieu de semaine pour comprendre que les deux hommes sont affutés: l'Argentin a ainsi offert la victoire au Barça sur le terrain du Shakhtar Donetsk (1-0), vingt-quatre heures avant que le Lusitanien ne fasse de même pour le Real Madrid sur la pelouse de Tottenham (1-0), tout cela à l'occasion des quarts de finale retour de la Ligue des champions. En Liga, Messi reste sur un doublé réalisé face à Almeria (3-1), le week-end dernier, tandis que CR7 a lui aussi participé au facile succès merengue glané à Bilbao (3-0) en scellant la victoire des siens. Leur face à face L'avantage est clairement du côté de Lionel Messi, déjà auteur de 2 buts et de 2 passes dans les matches qui l'ont opposés à Cristiano Ronaldo. Un Portugais qui tentera au Bernabeu de mettre fin à une disette puisque le joueur le plus cher du monde n'a jamais réussi à faire trembler les filets du Barça en 6 occasions (3 matches disputés avec Manchester United et 3 avec le Real Madrid). Au-delà de ses statistiques personnelles, CR7 n'a battu qu'une seule fois le club catalan, sous le maillot des Red Devils en demi-finale retour de C1 en 2008 (1-0), pour un nul et quatre défaites. Depuis son arrivée en Espagne, l'ancien prodige du Sporting a ainsi toujours connu la défaite contre Xavi et consorts. Lionel Messi, lui, cherchera à vaincre la malédiction Mourinho, le n°10 blaugrana n'ayant jamais marqué face à une formation entraînée par le technicien portugais, en sept tentatives. L'oeil des spécialistes Les avis divergent sur ce duel stratosphérique. Ancien taulier de la Maison Blanche aujourd'hui en pré-retraite en Russie, Roberto Carlos en pince pour la vedette de son club de coeur. "J'aime Messi pour son style de jeu, mais Cristiano peut faire bien plus pour le Real que Messi pour le Barça. Au Barça, Messi n'est pas seul et le Real a bien plus besoin de Cristiano. Pour cette raison, je pense qu'il sera davantage décisif", a indiqué le légendaire latéral gauche à la Radio Nacional de Espana. Interrogé en conférence de presse sur le fait de savoir quel joueur il prendrait s'il pouvait le sélectionner avec l'équipe d'Angleterre, Fabio Capello a habilement manié l'humour: "Cristiano connaît l'anglais, Messi le football".