La Géorgie sauve l'honneur

  • A
  • A
La Géorgie sauve l'honneur
Partagez sur :

Après autant de défaites que de rencontres dans la poule B de cette Coupe du monde 2011, et aucun point au compteur, la Géorgie et la Roumanie ne jouaient que pour l'honneur ce mercredi. Un match assez terne remporté par les Géorgiens (25-9), Gorgodze ayant inscrit le seul essai de la partie.

Après autant de défaites que de rencontres dans la poule B de cette Coupe du monde 2011, et aucun point au compteur, la Géorgie et la Roumanie ne jouaient que pour l'honneur ce mercredi. Un match assez terne remporté par les Géorgiens (25-9), Gorgodze ayant inscrit le seul essai de la partie. Les lève-tard ont bien fait de rester au lit. Car le Géorgie-Roumanie de ce mercredi matin ne restera pas dans les annales de la Coupe du monde de rugby. Déjà parce que l'enjeu était anecdotique, les deux équipes ayant perdu leurs premiers matches dans la poule B avant d'en découdre à Palmerston North. Ensuite parce que, disons-le clairement, le niveau de jeu était quand même assez dramatique. Au terme de ce match ennuyeux, ce sont finalement les Géorgiens qui l'ont logiquement emporté (25-9) face à une équipe roumaine complètement à côté de son sujet. La première période, très pauvre en jeu, a vu les deux équipes commettre un nombre incalculable de fautes, dont ont profité les buteurs pour se mettre en évidence. Et dans cet exercice, Kvirikashvili s'est montré le plus fort (7/9 au pied ce soir). A la pause, la Géorgie a ainsi viré en tête (12-6), un avantage mérité au regard de leur domination territoriale et confirmé après le repos. Car la seconde période a été du même acabit. Plus frais physiquement et plus tranchants, les Géorgiens ont mis doucement mais sûrement la main sur la partie. Sur une séquence interminable, Gorgodze a fini par inscrire le premier (et seul) essai du match (19-6, 57e). Le buteur Kvirikashvili s'est ensuite occupé de tenir à distance la Roumanie jusqu'au bout. Les joueurs des Carpates quittent donc la compétition en rendant une très pâle copie. Ceux du Caucase ont encore un match face à l'Argentine pour confirmer leur montée en puissance dans le concert du rugby mondial.