La France rate son quart

  • A
  • A
La France rate son quart
Partagez sur :

L'aventure de l'équipe de France féminine à l'Euro 2011 en Serbie s'est arrêtée aux portes des quarts de finale, l'objectif initial fixé par le sélectionneur Fabrice Vial. Ce mercredi soir, au Pionir de Belgrade, en match de barrage, les Bleues ont subi la loi de la République tchèque, qui était pourtant à leur portée sur le papier (3-1 ; 25-21, 23-25, 25-14, 25-14). Dommage...

L'aventure de l'équipe de France féminine à l'Euro 2011 en Serbie s'est arrêtée aux portes des quarts de finale, l'objectif initial fixé par le sélectionneur Fabrice Vial. Ce mercredi soir, au Pionir de Belgrade, en match de barrage, les Bleues ont subi la loi de la République tchèque, qui était pourtant à leur portée sur le papier (3-1 ; 25-21, 23-25, 25-14, 25-14). Dommage... Jamais deux sans trois... L'équipe de France de volley-ball féminin s'est encore inclinée devant la République tchèque, ce mercredi soir, devant seulement 200 spectateurs à Belgrade en Serbie (3-1 ; 25-21, 23-25, 25-14, 25-14). Comme l'année dernière, où par deux fois les Françaises ont perdu contre les Tchèques (3-2 en Tchéquie puis 3-1 à Agde). Mais c'était lors des éliminatoires. Là, c'était pour "de vrai", pour un match de barrage aux allures de huitième de finale. En terminant dans le Top 12 de cet Euro 2011, l'équipe de France, quarante-deuxième au classement FIVB, fait mieux qu'en 2009 (quatorzième) mais moins bien qu'en 2007 (huitième). Les filles n'égaleront pas non plus les garçons, qui avaient franchi ce même barrage avant de tomber en quarts de finale face à la Serbie, future championne d'Europe, il y a dix jours en Autriche. Les joueuses du sélectionneur Fabrice Vial étaient pourtant prévenues. À l'exception du remplacement de la centrale Katerina Buckova par Kristyna Pastulova, l'équipe d'Europe centrale, qualifiée pour le dernier Mondial contrairement aux Bleues, ressemblait trait pour trait à celle de l'an passé: athlétique et puissante, en particulier aux ailes avec les coéquipières de Christina Bauer à Busto Arsizio (Italie), Helena Havelkova (2 aces) ainsi qu'Aneta Havlickova, élue meilleure joueuse de la partie avec 28 points. À un set partout (25-21, 23-25), et après 55 minutes de jeu, la bande à Bauer, de retour, a baissé le pied physiquement, et ce malgré les deux jours de récupération dont elle a bénéficié entre la phase de poules et cette rencontre couperet. L'équipe de France a laissé filer les deux dernières manches sur le même score (25-14) et, d'une pierre deux coups, son objectif initial, à savoir les quarts de finale. En quarts justement, la République tchèque défiera l'Allemagne, dès jeudi, à Belgrade une nouvelle fois.