La France méritait mieux

  • A
  • A
La France méritait mieux
@ REUTERS
Partagez sur :

EQUIPE DE FRANCE - Les Bleus ont concédé le match nul (1-1) face au Chili, mercredi.

Un bon match amical. On craignait le pire avant cette rencontre. Avec des organismes encore un peu en vacances, ce match amical pouvait se transformer en véritable somnifère. C’était sans compter sur la très belle prestation des Bleus et de leurs adversaires. Face à une équipe très technique, les hommes de Laurent Blanc ont bien mené leur affaire jusqu’à vingt minutes de la fin. Mais ce match nul (1-1) est plutôt encourageant pour les prochaines échéances et les deux matches de qualifications pour l’Euro 2012, en Albanie et en Roumanie, les 2 et 6 septembre.

Kaboul très attentif. C’était l’une des grandes questions de cette rencontre : comment allait se comporter la nouvelle charnière centrale ? Malgré ce but encaissé dans le dernier quart d’heure, la défense française s’est plutôt bien comportée. Younes Kaboul jouait seulement pour la deuxième fois en équipe de France. Son association dans l’axe avec Eric Abidal a bien marché. Les deux joueurs ont été très vigilants tout au long du match. Leur duo pourrait bien être reconduit en septembre prochain.

Rémy marque des points. L’attaquant de l’Olympique de Marseille jouait gros contre le Chili. Avec des prestations en dents de scie ces derniers temps en équipe de France, Loïc Rémy devait impérativement se reprendre. Une tête parfaitement coupée en première mi-temps pour le premier but. Une déviation du talon magique qui aurait mérité de rebondir juste en-dessous de la barre transversale. Le joueur de l’OM a réalisé un match très sérieux. Son entraîneur peut être satisfait.

Rémy et Benzema, 930

© REUTERS

Benzema toujours impeccable. Une standing ovation largement méritée à sa sortie à l’heure de jeu. Depuis un an, c’est devenu une habitude. Karim Benzema enchaîne les bons matches avec l’équipe de France. Sur le but de Loïc Rémy, la "Benz" adresse un caviar de centre. Et que dire du reste. Des enchaînements parfaits, des gestes techniques impeccables. Il lui a juste manqué un but pour parfaire ce très bon match.

Martin, la confirmation. Après un doublé lors de sa première titularisation face à l’Ukraine (4-1) en juin dernier, le jeune milieu de terrain avait fait naître énormément d’espoirs. Des contrôles parfaits, des bons appels, des passes millimétrés, etc. "MM", comme il est déjà surnommé, a confirmé. Son association avec Samir Nasri a plutôt bien fonctionné. A retenir…