La finale des têtes couronnées

  • A
  • A
La finale des têtes couronnées
@ Reuters
Partagez sur :

CM 2010 - Personnalités et chefs d'Etat seront présents en tribunes pour Pays-Bas-Espagne.

CM 2010 - Personnalités et chefs d'Etat seront présents en tribunes pour Pays-Bas-Espagne. L'inédite finale entre les Pays-Bas et l'Espagne va bien évidemment faire le plein dans les gradins du Soccer City de Johannesburg. Parmi les 94 700 spectateurs qui assisteront à ce choc entre les Oranje et la Roja, figurent bien évidemment des représentants des deux nations. Et Pays-Bas - Espagne, c'est aussi le choc de deux monarchies constitutionnelles. Côte espagnol, la reine Sofia, qui était déjà présente lors de la demi-finale face à l'Allemagne, sera accompagnée de son fils, le Prince Felipe, et de sa belle-fille, Letizia. Côté néerlandais, le prince Willem-Alexander et sa femme Maxima supporteront leur équipe aux côtés du Premier ministre Jan Pieter Balkenede. Le Prince Albert de Monaco sera également de la partie, en compagnie de sa fiancée, la Sud-Africaine Charlene Wittstock. Dix-sept chefs d'Etat africains assisteront à cette finale, parmi lesquels le Sud-Africain Jacob Zuma, le Zimbabwéen Robert Mugabe, le Gabonais Ali Bongo Ondimba ou encore le Burkinabé Blaise Compaoré. Celui que tout le monde attend, l'ancien président Nelson Mandela, décidera au dernier moment s'il assiste à la cérémonie de clôture et à la finale. En revanche, le président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, dont le pays accueillera la Coupe du monde en 2014, a renoncé à se rendre en Afrique du Sud afin de se rendre au plus vite auprès des victimes des inondations dans le nord-est du Brésil. Parmi les autres personnalités attendues, on note le ténor Placido Domingo, l'ex-capitaine des Bleus Marcel Desailly, le Camerounais Roger Milla ainsi que le président de l'UEFA Michel Platini, tout juste rétabli d'un malaise. Le tennisman espagnol Rafael Nadal viendra également encourager ses compatriotes, qui rêvent d'imiter le n°1 mondial, vainqueur de Wimbledon en 2008 et cette année...